Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire et partage des tâches

ou

sélectivité

du

souvenir

Babiyar, un Oradour sur Dniepr, l'insigne de la Division Das Reich, le même que svoboda à Oradour et Tulle
Babiyar, un Oradour sur Dniepr, l'insigne de la Division Das Reich, le même que svoboda à Oradour et Tulle
Babiyar, un Oradour sur Dniepr, l'insigne de la Division Das Reich, le même que svoboda à Oradour et Tulle
Babiyar, un Oradour sur Dniepr, l'insigne de la Division Das Reich, le même que svoboda à Oradour et Tulle
Babiyar, un Oradour sur Dniepr, l'insigne de la Division Das Reich, le même que svoboda à Oradour et Tulle

Babiyar, un Oradour sur Dniepr, l'insigne de la Division Das Reich, le même que svoboda à Oradour et Tulle

Voila ce que dit la presse du weekend :

 

Le président de la République est dans son fief de Corrèze pour une cérémonie en souvenir du massacre perpétré par les nazis le 9 juin 1944.

Après les célébrations du 70e anniversaire du Débarquement en Normandie, François Hollande a délivré un «message d'unité» lundi dans son fief de Corrèze lors d'une cérémonie en souvenir des «99 pendus de Tulle», tués par les nazis.


Le Premier ministre Manuel Valls se rendra lui mardi à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) dont 642 habitants furent massacrés le 10 juin 1944 par la même division blindée SS Das Reich, qui avait sévi la veille à Tulle.

 

Il est bien qu'ils s'y rendent. Mais c'est aussi un étrange message d'unité alors que  Laurent Fabius persiste au nom des deux précédents à soutenir les héritiers revendiqués des auteurs des massacres nazis mis en place par l'UE à Kiev.

Les nazis à juste titre honnis et dénoncés vers le méridien 0 deviendraient-il fréquentables 29° de longitude plus à l'est ?

 

Pour mémoire et à rappeler ce sont les gens dont se réclame Svoboda (les potes à Fabius, ce Svoboda recyclage de l'ex parti national socialiste d'Ukraine) qui sont co auteur de Babi Yar.

Pour les plus jeunes canaillophiles, un rappel : 

Les nazis et leurs auxiliaires entrent à Kiev le 19 septembre 1941. Dès le 20, les Juifs de Kiev ont été rassemblés, s'attendant à être embarqués dans des trains. La foule était suffisamment dense pour que la majorité ignorât ce qui se passait en réalité. Lorsqu'ils entendirent les mitrailleuses, il était trop tard pour prendre la fuite. Ils furent conduits par groupes de dix à travers un corridor formé de soldats, forcés à se dévêtir sous les coups de crosse, puis exécutés au bord de la gorge de Babi Yar. Le massacre dura deux jours. Selon les rapports allemands, 33 771 Juifs ont été exécutés durant l'opération.

Dans les mois qui ont suivi, 60 000 exécutions eurent lieu au même endroit sur des Juifs, Polonais, Tziganes, Ukrainiens. Après les exécutions de masse, un camp de concentration fut créé à Babi Yar. Les communistes, résistants et prisonniers de guerre y ont été enfermés. Le nombre de victimes du camp est estimé à 30 000 qui s'ajoutent aux 60 000 précédents

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article