Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'heure des comptes

 

ou comment

bien mettre

les pendules

à l'heure ?

L'heure des comptes

Pour mettre les pendules à l'heure.

L'apprenti sorcier semble paniqué devant sa créature.

Le pyromane crie au feu.

L'hypocrisie (ou le mensonge) est à son comble.

Le Parti socialiste par la voix de son ex premier secrétaire devenu président de la République grâce à un élan populaire fort bien canalisé met le pied à l'étrier à la dynastie LePen en donnant légitimité aux soutiens des Waffen SS, spécialiste des textes et chants de la Wehrmacht, entouré d'ancien collabo, SS et miliciens, nostalgique de l'OAS. 

Le décoré de la Francisque qui est tout sauf un imbécile sait ce qu'il fait. Faire surfer sur fond de crise de quoi diviser la droite et légitimer au nom du danger de son extrême l'encapsullage de toute évolution des modes de représentation, sanctuariser un système électoral antidémocratique (uninominal à deux tours) dont ont besoin les institutions de la 5ème République pour remplir leur rôle, stigmatiser la proportionelle qui ferait le lit du f-haine pour exclure le peuple et ses mandatés des lieux de décisoins..

Voilà pour la petite aiguille.

Passons à la grande :
L'abstention est d'un peu moins de 60%, celle des ouvriers d'un peu plus de 65%. Moralité ce ne sont pas eux qui en masse ont voté pour le f-haine. Les résultats des votes dans les grandes villes ouvrières le montrent avec des taux d'abstention records (70% à Aubervilliers ou à Aulnay).

Le f-haine a perdu plus d'1 million de voix par rapport à la présidentielle. 

Ce qui le rend plus visible c'est l'effondrement du soutien de l'électorat adhérent aux autres formations, voire, les analyses commencent à le montrer, en particulier dans les bastions du PS, d'une partie de leur électorat vers le f-haine. 

Cela est absolument à cacher tant cette partie de la grande aiguille de notre pendule confirme la liaison avec la petite.C'est la raison du batage médiatique autour du pseudo "premier de France".

Quand le PS dans ses prés carrés de l'Est ou du nord voient des scores f-haine à plus de 30% des votants avec une abstention ouvrière à 65% il ne faut pas que ces grumes nous prennent pour des billes.

Les pendules étant maintenant calées, reste à remonter le mouvement.

Depuis hier sur les réseaux sociaux sonne le rassemblement anti LePen. 

Fort bien. Canaille le Rouge est bien évidement partant pour combattre le fascisme. 

Mais pour cela, il faut être efficace :
Pour combattre l'extrême droite, il faut s'en prendre aux causes de son existence et de sa croissance. 

Le f-haine n'est que l'expression de l'injustice sociale qui est mise en culture par ceux qui spéculent sur le terrain de la crise. 

Pour être efficace contre ceux-là, l'urgence est de rassembler contre le capital qui finance le f-haine et lui fourni ses principaux cadres.

C'est dénoncer et battre les forces politiques qui mutualisent leurs actions et pouvoir pour répondre aux exigences de ce capital et montrer qu'ils ne sont ainsi, au côté du f-haine, qu'un des outils dont use ce capital représenté par les organisations patronales, les structures consulaires et notariales divers le clan des avocats d'affaires, ses centres bancaires et boursiers.

C'est se détourner de ceux vendent sur plans et refusent d'aller sur le chantier de peur de souiller leurs escarpins.

Couper le chiendent sans arracher les racines, c'est l'inviter à la noce.

Combattre l'idéologie du f-haine et les antivaleurs qu'il s'acharne à instiller dans le corps social d'accord. Mais surtout s'attaquer sans faiblesse à éliminer l'exploitation capitaliste et ses outils, les faire disparaitre pour construire une autre organisation de la société construite par la libre association des libres producteurs eux-mêmes. 

Cela s'appelle un projet communiste.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article