Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

☭ de quoi "boko haram" est-il le nom ?

on regarde

le doigt

ou on explore

la lune ?

☭ de quoi "boko haram" est-il le nom ?

Canaille le Rouge, pour approfondir ses capacités de réflexion va certainement devoir aller s'inscrire à l'INALCO. (Ce qu'avant dans l'université on appelait les langues orientales, "les Langues'O").

Après vérification de ses motivations propres et le périmètre et champ de compétences de l'institution, cela doit répondre aux besoins de La Canaille pour y voir encore plus clair.

Mais déjà, il y a des pistes.

C'est que figurez-vous, après avoir pris un peu de recul, il apparait que pour comprendre le monde, il est important de regarder et donc connaître les constantes de civilisation et ce qui les différencient pour voir pourquoi les avions de Blummollet, Obama, Merkel et autres, dont Poutine avec sa partition, tissent une dentelle de fumée toxique dans le ciel de la planète.

Première constatation. Tous ces chefs d'états ont pour constante et PGCD (comme on disait en 3ème du temps de Canaille le Rouge), plus grand commun diviseur -- qui en politique porte bien son nom -- d'être aux services des PDG et conseils d'administration des monopoles et oligopoles qui quadrillent la planète de points de tensions en points chauds voir de guerres pour installer leurs conceptions respectives d'un libéralisme toujours à tendance oligarchique.

Comme les peuples refusent d'aller spontanément vers les conditions de leurs régressions culturelles et sociales c'est là que le retour sur l'histoire permet d'y voir clair et que l'étude des civilisations et leur langage demandent d'être explorés.

Cela évidemment pour peu que chacun se construise son propre observatoire et laisse dans leurs caisses et miradors ceux qui sont mis complaisamment à disposition par ceux qui servent les mêmes énoncés ci-dessus.

Deuxième constatation : s'ils parlent des langues différentes, les forces régionales portées par les toujours ci-dessus usent de leur langue locale pour en nier l'histoire et la richesse pour oppresser leur peuple. C'est la définition historique des bourgeoisies compradores.

Enseignement connu avant d'entrer à l'INALCO, le dit bourgeois vouvoie ses commanditaires et tutoie ceux de qui il exige allégeance.

Troisième constatation, dès lors que ces bourgeoisies sont en difficulté ou cherchent à s'émanciper de leur commanditaire, est parachuté un plan B et ses voltigeurs signalés par des actes de barbarie qui les caractérisent en commun.

 

Quatrième constatation qui fait conclusion intermédiaire : 

Le capital a un besoin permanent de se fabriquer ses Talibans.

 

D'abord pour semer le troubles et il les forme efficacement pour cela, lui donne sans compter les moyens pour allumer les guerres civiles, c'est pour lui l'investissement le plus rentable.

Puis devant les actes insupportables commis avec les armes qu'ils ont financés et fournis à leurs créatures, avec l'aide des Kouchner ou BHL dont il dispose en magasin, il organise la guerre ouverte au nom des droits de l'homme que leurs créatures ont piétinés.

C'est ainsi que des talibans 1994 en milices slovènes, serbes (ou régionalement équivalentes)en passant par les mercenaires qui naviguent entre l'Afrique l'Asie ou l'océan indien, du sud de l'Europe, des Balkans au Caucase, les tentatives de débarquement en Amérique du sud avec l'aide de la réaction monarchique espagnole en guise porte-avion, ou de la réaction israélienne au moyen orient nous allons, jusqu'à la dernière mise à jour du progiciel, jusqu'à la version "taliban.2014. boko-harram" ils montent une architecture du bellicisme dont ils mesurent tous les paramètres.

Dans cette dernière version du progiciel, 20 ans de mises à jour permanentes, avec installation et formation sur site comprise dans le contrat maintenance et SAV. Pour rendre le marché captif, ils ont eux-mêmes encapsulés le virus pour être sûr que ce qu'ils avaient préparé depuis la crise qu'ils avaient fabriquée avec le Biafra produisent un jour un collapsus tendant à l'embolie, béni des industries minières et portuaires.

D'aucuns vont dire "mais, Canaille, tu dérailles. Pour preuve, le quatuor de ton troisième paragraphe aide les gouvernements légaux à combattre la subversion". Ce serait vrai si la réalité de ces pouvoirs, tous aux services des oligarques et formés de ces bourgeoisies compradores, répondaient à ces objectifs.

Ce serait exact si la nature de l'armement fourni, à l'image des blindés légers que la France fournie à la satisfaction du groupe PSA (Panhard) et des Talibans locaux qui s'empressent de les récupérer via la bourgeoisie locale, n'étaient pas prioritairement des armes pensées et fabriquées pour contenir les mouvements populaires, capables de quadriller une ville pour mater une grève ou une insurrection populaire mais pas de lutter contre des armées que par ailleurs le capital, revêtu de ses uniformes impérialistes, qui les a équipées et financées, n'a pas le désir de combattre tant il en a besoin pour pouvoir mater les exigences sociales.

Pour ceux qui doutent de la qualité du fonctionnement mental de la Canaille qu'ils aillent vérifier du côté des textes de la trilatérale et de ceux des milieux financiers américains (mais pas qu'eux) qui exigent des restrictions à la démocratie et aux droits des peuples pour assurer la pérennisation du système.*

Ils sont à l'œuvre sur des espaces qui s'élargissent. Maintenant les nazis d'Ukraine pogromisent allègrement avec l'encadrement de clones de blackwater (Dans le BTP, les eaux noires sont celles qui charrient la merde. Pour une fois, bien trouvé !) et bénéficient du soutien de ceux qui les absolvent d'avance à l'image de notre ministre des affaires étrangères avec l'accord explicite de tous les rouages du pouvoir.

Canaille le Rouge fait semblant d'être surpris de voir que l'association des parlementaires des amitiés franco- israéliennes restent d'un mutisme qui devrait faire hurler tous les combattants réels de l'antisémitisme (antijudaïsme) devant ce soutien aux successeurs revendiqués et assumés des SS ukrainiens.

Canaille le Rouge en conclu que Laurent Fabius se révèle comme un auxiliaire zélé de l'antijudaïsme (peu ou pas de sémites dans la communauté juive ukrainienne essentiellement ashkénase).

Pour ne pas paraitre outrancier, sur ce dernier point ne serait-il pas nécessaire de s'assurer que chacun d'entre eux ait été destinataire du communiqué du Mouvement de la Paix ? ( c'est ici : http://canaille-le-rouge.over-blog.com/article-ouf-enfin-il-s-exprime-114351771.html)

Toujours, vous le remarquerez les femmes en premières lignes des victimes, sous toutes les latitudes et longitudes.

Ceux qui violent et tuent à Kiev sont les mêmes que ceux qui veulent transformer des lycéennes en esclaves sexuelles, les mêmes qui torturent les fillettes en Afghanistan dès qu'elles prétendent aller à l'école, les mêmes qui de charria en lutte contre l'IVG ou polygamie mormonesque mènent dans la réalité de  leur environnement leur travail d'infection.

Les tortionnaires sont tous, Libye et Syrie comprises, oui tous, nés de la volonté impérialiste de déstabiliser les équilibres déjà précaires pour reconfigurer le monde à la patte des multinationales. Le rôle d'Aréva ou de Bolloré, de Total ou Véolia en Afrique ne met pas la France hors champs. C'est même à l'aune de cette analyse qu'il faut regarder le sens de la réunion des fantoches d'Afrique dans le bureau de Blummollet samedi 17 mai à l'Elysée.

Comme les Talibans, comme EQMI, les milices islamiques de Syrie ou de Libye, comme Taylor en son temps ou Tschombé pour assassiner Lumumba, tous, nazis de Kiev et identitaires embusqués dans le métro parisien ne sont que des outils qu'au besoin leurs maitres sacrifieront si nécessaire pour étendre et surtout enraciner la mainmise des dits maîtres sur la planète.

Pour en finir avec ces progiciels, c'est le bureau d'étude qui les conçoit qu'il faut détruire.

*Dans une étude la banque JP Morgan, les auteurs du rapport "stigmatisent les systèmes politiques des pays de la périphérie de l'Union européenne – la Grèce, l'Espagne, le Portugal et l'Italie – qui, selon eux, sont au centre de la crise de l'endettement en Europe. « Les systèmes politiques de ces pays affichent les caractéristiques suivantes : des dirigeants faibles, une protection constitutionnelle des droits des travailleurs, des systèmes recherchant le consensus et qui encouragent le clientélisme politique, et le droit de protester si des modifications peu appréciées sont apportées au statuquo politique.»

Pour les auteurs du rapport, le laxisme de ces pays est, en grande partie, le résultat d'un héritage historique. « Les systèmes politiques de ces pays ont été établis après une dictature. Leurs constitutions ont donc tendance à montrer une forte influence socialiste, puisque les partis de gauche sont souvent à l'origine de la défaite du fascisme. » "

C'est un des bureaux d'étude évoqués dans la conclusion de ce p@pier.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :