Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Schizophrénie politique

ou

l'être

et le

paraître.

Schizophrénie politique

Le problème, c'est que celles et ceux qui sont atteints de cette maladie ne méritent pas d'être classifiés au même titre de ceux qui cultivent délibérément sa variante politique.

Canaille le Rouge vient de sortir de sa boite aux lettres une missive signée du directeur général de l'humanité, texte qu'il ne publie pas dans le journal qu'il dirige et qui pour le moins est étonnant.

Pour mesurer de quoi il retourne, une fois n'est pas coutume et pour être sûr de ne pas tomber sous le coup d' une accusation de travestissement qui nous feraient perdre un temps précieux pour clarifier, La Canaille vous le pose ici in-extenso et vous invite ensuite à prendre connaissance de son diagnostique :

Le 25 mai, refuser la saignée de Valls !
N’écoutant que les sirènes hurlantes des marchés financiers et après un petit tour à Berlin pour entendre les ordres de la chancelière allemande, M. Valls a décidé d’appliquer à nos concitoyens un remède d’austérité inconnu jusque là. Exactement le programme de M. Sarkozy qui a pourtant été battu, il y aura bientôt près de deux ans.
 
Son plan dit « d’économies » est une torpille antisociale de plus, non pas pour que l’économie aille mieux, mais pour satisfaire les voraces appétits des ogres de la finance. Moins 18 milliards d’euros pour les services utiles de l’Etat. Moins 21 milliards d’euros de coupe dans les budgets sociaux et de la protection sociale. Moins 11 milliards d’euros pompés sur les budgets des collectivités locales.
 
Valls, l’homme polaire, gèle tout ce qu’il touche. Concrètement, pour les salariés du secteur public, comme La Poste ou les hôpitaux, les enseignants ou les employés communaux, les salaires seront gelés. Ils le sont depuis 2010 avec le gouvernement Fillon ! Le gel des allocations logement, familiales et d’invalidité va lourdement handicaper des millions de foyers modestes. Et la revalorisation du RSA, du complément familial  et de l’allocation de soutien familial est décalée d’une année. Pour calmer un peu les esprits au lendemain des élections municipales, F. Hollande avait enduit le pacte de cadeaux au patronat du sirop d’un prétendu « pacte de solidarité ». En fait il n’existe pas. Il n’y aura aucun acte, aucune décision envisagée pour faire vivre la solidarité et le partage. Valls prend aux pauvres pour donner aux plus fortunés. Les 15 millions de retraités verront leurs pensions diminuer de fait jusqu’en octobre 2015.

Qui ne souscrirait pas à ce réquisitoire ?

Comme il est rouge le discours.

Le problème, c'est que le dit Valls conduit cette politique pour se mettre dans les clous des décisions de l'UE qu'il annonce avoir décidé de respecter, UE que notre peuple a rejetée et que l'auteur de l'article, Patrick Le Hyarick, éditorialiste à l'époque du "NON", se propose de fréquenter au point d'y garder son coussin sur son banc et accompagner la forfaiture des minoritaires du "OUI". 

Comme il est blanc le coussin.

Comme de plus, PLH le sait pertinemment, il est impossible de l'intérieur d'ébranler la moindre virgule d'un texte coulé dans le bronze des exigences du capital, sauf à casser le bronze (lire sortir de l'UE), impossible de s'en libérer.

Soit Patrick Le Hyarick est dans un tel état de cécité qu'il lui faut un chien et du repos, soit il trompe délibérement son monde.

Pour l'avoir croisé à diverses occasions dans des espaces publics, il semble disposer d'une bonne vue.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article