Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rana Plaza un an après

Rana Plaza un an après

Souvenez-vous, c'était il y a bientôt un an.

1138 ouvrieres et ouvriers assassinés par un patronat tant local qu'international à la cupidité débridée.

C'était à Dacca, l'effondrement du Rana Plaza.

Plus de 2000 blessés, plus de 3000 victimes entassés, tous fabriquant dans des conditions criminelles des vêtements pour des grandes marques européennes et américaines.

Souvenez-vous devant la trainée de poudre d'indignation planétaire ces larmes de croco-marigotiers depuis leurs sièges sociaux de France, de Grande Bretagne ou aux USA "certes on ne rendra pas la vie mais on va indemniser".

Bientôt un an d'attente pour les victimes du drame du Rana Plaza.

 

Les victimes et leur famille n'ont à ce jour toujours pas vu la couleur des sommes annoncées.

Pire, aucune garantie qu'elles toucheront une indemnisation, et si oui aucun détail sur les critères d'attribution.

Certes (encore qu'il aura fallu plusieurs mois de négociations), un fonds d'indemnisation des victimes du Rana Plaza a été mis en place.

Mais voilà. Seules 10 des 28 marques identifiées au moment des faits ont confirmé qu'elles participeraient à l'abonder .

Concernant la France, il semblerait que Carrefour et Auchan font un tantinet la sourde oreille, tout comme l'italien Benetton.

Ne serait-il pas indispensable que par tous les moyens disponibles se manifeste
l'exigence autour voir dans les magasins de ces groupes qu'ils mettent la main à leur portefeuille qu'ils ont de singulièrement bien rebondi grâce à l'exploitation des ouvrières et ouvriers des usines à la mode bengladeshleur bas salaires ici en France et la revente ici de leur production pour réaliser l'indemnisation des victimes et de leur famille là-bas ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article