Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La diplomatie de la szvastika

ou comment l'occident

protège

ses supplétifs

vert de gris

 

 

 

La diplomatie de la szvastika

Les derniers faits tel que rapportés par le Parti Communiste d'Ukraine (en passe d'être dissout par les agents oranges de Kiev protégés de Fabius :

"L'attaque, menée par des activistes néonazis du Pravyi sektor, contre un poste de contrôle à Slaviansk (République populaire de Donetsk) a tué cinq personnes: trois résidents locaux désarmés et deux miliciens néonazis. Un autre habitant a été blessé et se trouve dans un état grave. 

L'incident s'est produit dans le nord de Slaviansk. "Des habitants non armés" qui inspectent des voitures à l'entrée de Slaviansk pour empêcher la venue d'unités de forces armées néonazis ont été attaqué. Plusieurs néonazis sont sortis des voitures et ont commencé à tirer. Les militants des forces d'auto-défense de Donetsk ont réussi à riposter et à éliminer deux des assaillants. 

Les défenseurs de Slaviansk ont été en mesure de capturer deux intrus et de retrouver des symboles du "pravyi sektor" et des armes: cartouches, bombes fumigènes et des dispositifs de vision nocturne fabriqués aux Etats-Unis. Dans les véhicules ont été également trouvés des cartes issues de photos aériennes."

 

Il sera interéssant d'avoir les résutats de l'interrogatoire de ces derniers. Il sera plus interéssant encore de regarder comment, du Figaro à l'Humanité, ces faits seront-ils relatés.

Ensuite ce qu'à propos de ces nazis aux occidentaux a dit le ministre Russe des affaires étrangères Lavrov -négoviateur à Genève et, vous savez ce que Canaille le Rouge pense de cette négociation (http://canaille-le-rouge.over-blog.com/2014/04/un-spectre-hante-l-europe-l-emergence-des-peuples.html) -, les réponses des dits occidentaux :

 

"J’ai eu des conversations en nombre non négligeable avec mes collègues concernant le caractère de la coalition qui a rompu l’accord du 21 février et réalisé un coup d’État. Bien sûr, nous avons parlé du parti Svoboda [parti parlementaire ukrainien ultranationaliste, ndlr]. À de nombreuses reprises, j’ai demandé à J. Kerry et aux ministres des Affaires étrangères de l’Europe où pouvait-on prendre connaissance de leur position quant au parti Svoboda. Savoir ce qu’ils pensaient de cette formation, dont les documents qui établissent leur programme se réclament de la déclaration de juin 1941, qui formulait la mission d’aider Hitler à instaurer l’ordre nouveau. Je n’ai pas réussi à obtenir de lien sur leurs déclarations publiques à ce propos.

Évidemment, nous savons, par le biais des multiples interventions issues des opinions publiques américaine, israélienne, mondiale, ce qu’ils pensent du parti Svoboda, sans même parler du Secteur droit. Au cours de nos conversations, J. Kerry m’a dit : « Ils ont un lourd passé, nous le comprenons. Mais selon nos observations, ils se rapprochent désormais du main stream politique. » Laurent Fabius, dans un de ses discours, a noté que Svoboda est « juste un tout petit peu plus à droite que les autres ». Stupéfiante déclaration !

Nous avons déclaré qu’un tel rapport à la mémoire de ceux qui ont combattu et vaincu le fascisme, qui ont sauvé l’Europe de la peste brune était pour nous inadmissible. Qu’étaient pour nous inadmissibles ces tentatives de faire régner dans un État européen une coalition impliquant la participation de tels acteurs."

Source des déclarations de S. Lavrov : version française du "Courrier de la Russie" , avec ce lien vous disposerez de son intégralité.

 :http://www.lecourrierderussie.com/2014/04/serguei-lavrov-partenaires-occidentaux/

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article