Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du caméléonisme en politique, question Terre à TER

comme cela, en passant

ou les responsabilités

à

géométrie variable

 

Ne pas faire prendre les échanges de pruneaux pour des mirabelles

Ne pas faire prendre les échanges de pruneaux pour des mirabelles

C'était il y a quelques semaines, le 14 janvier 2014 exactement.

Canaille le Rouge, à propos de la régionalisation ferroviaire et le démantèllement de la SNCFcroisait quelques arguments  avec Patrick Hatgig, vice président pécéefien du CR de Lorraine chargé des transports, lequel se défendait de responsabilité au sein du PCF quand La Canaille lui demandait des explications en tant que tel sur sa commande, sur fond public, d'une étude réalisée par un des vautours embusqués pour s'offrir le TER Lorraine dès que la privatisation serait possible.

http://canaille-le-rouge.over-blog.com/2014/01/sncf-en-passant-par-la-lorraine-bis-%C3%A0-propos-du-ter.html

 

Dénégation du dit : je n'ai plus de responsabilité dans le PCF :

"Bonjour,

J’ai lu ce que vous dites de notre action en Lorraine, je suis bien VP mobilité au Conseil Régional, je ne suis pas Président du Groupe, et je n’ai pas été reconduit au CN du Pcf depuis de nombreuses années.

Je me permets de vous répondre parce que nous partageons des valeurs communes, si ce n’est pas le cas, ne lisez pas plus loin, vous allez perdre votre temps.

 

Certes, le temps est précieux et n'est pas à perdre. La clarté l'étant aussi , prendre celui d'y voir clair n'est pas le gâcher.

"Election européenne" en vue, voila que notre "sans responsabilité" tente de se rougir la crête.

Il apparait dans une pétition adressée à Pierre Laurent. Rassurez vous, canaillophiles inquiets, il ne s'agit pas ici de prendre les crosses de la filière népotique, mais d'éclairer mes camarades cheminots et ceux qui sont entrain de s'égarer dans les coursives du Titanic en chantant "plus près de toi Pierrot" plutôt que dévacuer le navire.

Les raisons de sa signature importe peu à La Canaille, les conflits de places ne font pas lutte de classe. Par contre voila que notre "VP du CR" signe cet appel, et pour peser du poids de sa responsabilité l'accompagne d'un "Secrétaire Régional PCF de Lorraine". 

Passé fin mars, comme fleurissent mirabeliers, les couleurs du vergers politique sont-elles changées ?

Quand il débat, Canaille le Rouge aime bien savoir "qui que c'est-y qui lui cause", un initié pourra-t-il lui passer le décodeur qui lui permette de voir comment monsieur Hatzig ne prend pas les lorrains en général et les cheminots pour des imbéciles :

Il signe une pétition au nom d'une responsabilité qu'il dit ne pas avoir, affublé d'une qui va combler d'aise le maquignon de Matignon tant il anticipe en poids politique la disparition des départements (et donc tout ce qui dans la loi de 1901 comme dans celle des partis politiques régit la dimension départementale en particulier les fédérations géographiques- héritage de 1789.

Bon, si monsieur Hatzig veut répondre à la Canaille, il vous communiquera son texte, mais le mieux c'est que sa réponse, accompagnée de l'integralité de ce texte-ci soit distribié à ceux dont il convoite suffrages et mandats, dont ceux à qui il tient usant de son mandat régional, des arguments dont les ingénieurs disent qu'ils sont à géométrie variable.

 

P-S : la signature de P Hatzig est accolé à un texte intitulé ""Pour un Front de Gauche rassembleur et conquérant, l’accord pour les Européennes n’est pas acceptable", signé par 36 secrétaires fédéraux du PCF, ce que Patrick Hatzig déclare à Canaille le Rouge ne pas être.

P-P-S : il est cossignataire avec entre autre le recalé de l'UE du côté de l'Ayraultport, soutien qui ne sera pas d'une grande utilité pour assurer l'avenir matériel à l'autre bout du pays d'une direction fédérale désavouée par sa base.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article