Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Anecdote" à 8 millions...

d'Habitants

et quelques milliards

 d'€uros

"Anecdote" à 8 millions...

Parmi les plaisirs multiples qu'offrent cette déculotté ramassée par les socialistes lors des municipales, il en est un que Canaille le Rouge ne saura pas masquer :
Celle prise par les castors et Pollux de la magouille rose, nommons ici Le Guen et Bartolone qui, à charcuter, tourmenter textes cartes et autres rampes d'accès à la direction d'une principauté "Ile France" au travers du projet de Grand Paris, avaient tout prévu. Sauf la branlée électorale.


A mener campagne prioritairement contre les communes pourtant présumées à gauche (version milieux autorisés) pour affiner leur fief plutôt que de se battre contre ceux qu'il n'avaient pas décidé de combattre puisque complice en matière d'orientation, ils se réveillent à poils.


Adieu les lauriers d'une tutelle sur la région (économiquement), sur la Capitale (politiquement), ciao la main mise sur la petite couronne pour y faire pousser leurs jeunes pousses.


La Canaille soupçonne que quelque part, fraternité militantes,  Huchon doit se friser les moustaches.


Cela avec la gamelle prise par l'ex maire de Quimper, le spécialiste de la suppression des communes et des départements, ce Talleyrand des petits arrangements avec les grands patrons bretons et la réaction qui les porte, oui d'une situation ressentie comme une défaite parce que présentée sans distanciation ni coefficient de correction en fonction des situations, oui ces trois dérouillées-là imposent une autre lecture de cette "Bérézina rose".


Occasion de revenir sur l'histoire et son sens. Du point de vue des peuples, quand le premier Empire s'effondre, est-ce vraiment une défaite des peuples y compris le notre ? Quand la France perd ses guerres coloniales c'est une victoire des peuples, le notre compris. La Berézina et Dien Bien Phu ; défaites de qui  ? Et qui, par choix, se retrouve solidaire des défaits ?


Quand Don Bartolone des Lilas et son Sancho Leguen perdent Aubervilliers le Grand Paris, sont ridiculisés à Montreuil se plantent à Ivry c'est une bonne nouvelle, comme Grenoble tout comme de pas voir les affairistes enagagner dans le sud.


La Canaille entend d'ici les réactions : "oui, mais la droite est passée". Ben oui, et alors ? Entre les politiques de la droite et celle de ces pères Ubu de l'impérialisme urbain, vous voyez une différence ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article