Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Petites entreprises (suite)

A qui que c'est y qu'on les vends

nos flingots

nos aéros,

nos avisos ?

Petites entreprises (suite)

A ceusses qui dirigent ces pays là :

Après le cas d'une Norvégienne, qui avait porté plainte pour viol à Dubaï, avant de se voir condamner à 16 mois de prison pour « rapports sexuels en dehors du mariage » – un acte répréhensible, selon un code pénal inspiré de la charia –, c'est au tour d'une Autrichienne de confession musulmane d'être confrontée à une situation similaire, où Kafka se conjugue aux pesanteurs de la culture patriarcale.

 

Mais on est aussi à l'heure d'Internet : une pétition de soutien à la jeune femme, mise en ligne cette semaine par le réseau citoyen Avaaz, a déjà recueilli plus de 250 000 signatures en Autriche, en Allemagne et en Suisse. Les faits remontent à la nuit du 1er décembre 2013. D'origine tunisienne, cette jeune femme de 29 ans, qui séjournait à Dubaï, se plaint d'avoir été agressée sexuellement par un jeune Yéménite dans le parking souterrain d'un hôtel, où celui-ci avait garé sa voiture, en verrouillant les portières pour qu'elle ne puisse s'échapper.

 

Lorsqu'elle a dénoncé le viol à la police, elle a été placée en garde à vue, avant d'être remise en liberté après trois jours de détention. Elle est actuellement hébergée chez des amis à Dubaï, car son passeport lui a été confisqué par les autorités tant que l'enquête, fondée notamment sur l'examen des images enregistrées par les caméras de sécurité du parking, est en cours. Fils d'un policier en poste dans l'émirat, le jeune homme qu'elle accuse nie le viol, et prétend avoir payé ses services sexuels.

 

L'affaire de la jeune Autrichienne rappelle surtout le cas de la Norvégienne Marte Dalelv, largement relayé par la presse internationale. Alors qu'elle avait porté plainte pour viol contre un de ses collègues émiratis, qui avait abusé d'elle sous l'emprise de l'alcool dans un hôtel de Dubaï, la Scandinave avait été condamnée à 16 mois de prison (soit trois de plus que son agresseur) par un tribunal local, pour relations sexuelles illicites. Elle a ensuite été graciée et a pu regagner son pays, en juillet 2013.

 

Interrogée par le quotidien viennois Kurier, Mme Dalelv a déclaré que la victime ne devait surtout pas céder à l'offre qui lui est faite d'épouser son agresseur, dans l'espoir que le tribunal se montrera plus clément : son mari émirati aurait alors le droit de la priver de son passeport.

Note de La Canaille : c'est parce que cette femme est norvegienne que le mur du silence à été bousculée. Elle aurait été népalaise ou thaïlandaise nous n'en aurions certainement rien su

 

Pour revenir à ce qui justifie le titre de cette p@ge :

 

Ce n'est pas au peuple et encore moins à une armée populaire que le gouvernement de la France aide à vendre des armes mais à ceux qui en ont besoin pour réprimer les vélléités d'émancipation des peuples.

 

Dans le PS, sa gauche reste bien silencieuse et la gauche de la gauche regrade vers d'autres horizons. Quant au mouvement de la paix, rien sur les écrans, les radars balayent en vain.

 

La Canaille en connait un paquet qui sont pressés de voir arriver le 1er Aout 2014, qu'on en finisse une bonne fois avec la mémoire de ce Jaurès qui vient les tirer par les pieds à tous bouts de champs, qu'on puisse y repartir comme en 14.

 

Ce serait-y pas la solution pour faire franchement chuter le chômage? Avec l'uranium appauvrit on a les moyens d'y arriver en préservant les usines... pour fabriquer des armes.                         

 

Moins persifleur mais tout autant sérieux : La loi française disant que toutes vente d'arme doit être validée par le gouvernement, ce pouvoir qui prétend être ici du coté de la libération des femmes (mais qui ne fait rien pour sanctionner les inégalité sociales en la matière) montre son vrai visage.

 

Quand Canaille le Rouge vous dit que les ectoplasmes de la SFIO sont de droite et que c'est ainsi qu'il faut les traiter, même si les ectoplasmes du P"c"F parce qu'ils sont dépositaires du sigle PCF vous disent le contraire, à chaque fois jugez aux actes et à l'aune de vos valeurs républicaines.

 

Vous verrez alors qui vous ment, qui a raison, Canaille le Rouge attend sereinement votre conclusion.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article