Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Leur lutte est dure, dure, dure.

Une lutte qui dure et qu'elles et ils mènent dans des conditions difficiles et pourtant,

ce sont eux qui nous remontent le moral

 

 

 

Avec les Fralib, on ne risque pas la mélancolie.

 

Comment sauter d'une année à l'autre sans faire de leur clip notre clin d'oeil revendicatif.

Vérification une fois de plus de l'agage : des militants tristes sont de tristes militants.

 

Merci camarades

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article