Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En écoutant c'qui s' dit du côté de Carhaix

Et en regardant ce qui se publie dans les instances européennes :

carte (et son agrandissement) éditée sous l'égide des verts élus au machin strasbourgo-bruxellois.
carte (et son agrandissement) éditée sous l'égide des verts élus au machin strasbourgo-bruxellois.

carte (et son agrandissement) éditée sous l'égide des verts élus au machin strasbourgo-bruxellois.

Parmi les propos qui pour certains sonnaient plus comme vieux sabots que comme marche vers plus de démocratie, une phrase mériterait que ceux qui l'ont entendu en direct y réfléchissent :

Thierry Merret, porte-parole du collectif ders faux-nez rouges et président de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles du Finistère a dit ce 30 novembre :


« Nous avons des propositions à faire, nous sommes ouverts au dialogue, mais il y a un préalable qui est la gratuité des routes avec la suppression de l'écotaxe. Aujourd'hui, on est étranglés par les contrôles et les contraintes », a-t-il affirmé.
Il réclame une «
relocalisation des décisions ».



Peu ou pas d'idées  énoncées ainsi que ne puisse partager Canaille le rouge... à condition de creuser pour y voir de quoi il retourne.

 

Si les contraintes sont l'interdiction de spolier les travailleurs de la part socialisée de leur salaire, névidement qu'il n'y aura pas de débat possible. Si c'est s'affranchir des ravages de la filière monsanto and c°, il y a matière à causer.

La dernière proposition devrait retenir l'attention : tous les organisateurs de la manifestation de ce jour, quand on regarde les sigles, sont des européophiles militants convaincus, militant du OUI à Maastricht, du OUI au projet de constitution européenne  certains vont même solliciter les suffrages des Bretons pour les prochaines élections européennes.

 

Toute la partie patronale (agraire, commerciale, industrielle et financière) s'est mobilisée et a soutenu l'Europe fédérale et est même près à abandonner définitivement ce qui reste de la règle de l'unanimité des décisions pour que cela avance plus vite encore.

 

Aucun qui n'a protesté sur la validation du budget 2014 par la Commission européenne qui par ailleurs est responsable pour les légumiers et autres porciculteurs  de la casse de leur statut s'assistés fiscaux.

Tous les élus de droite (sans oppositions de la majorité de cdeux qui se disent de gôche) au nom de la lutte contre ce qu'ils appellent le mille-feuilles demande que soit supprimées celles qui ancrent la République et ne garder que les feuilles qui réssucitent celles de l'ancien régime.

Et après cela le patron de la FNSEA du Finistère demande une relocalisation des décisions ?

On relocalise à quel niveau ? Duché, paroisse marquisat ? Ou la République, le département, la commune ?

De qui se moquent-ils ?

En illustration, La Canaille vous propose une carte. Elle ne date pas du moyen âge mais a été éditée en 2004 sous l'égide de l'UE par un des groupements des écologistes européen (voici l'agrandissement du cartouche qui figure en haut à gauche):

 

 

En écoutant c'qui s' dit du côté de Carhaix

 

 

Est-ce cela le projet de fond des organisateurs ? A lire ce qui se dit du côté de Locarn qui héberge leur éytat major, oui c'est bien de cela pour eux qu'il s'agit.

 

Ce démembrement sur des bases pseudo ethniques explique le silence du f-haine sur le fond de la question. Entre la dénonciation électoraliste et le fond des projets, il est des grands écarts qui imposent des silences gênés et pas seulement qu'à l'extrême droite

 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

moonfleet 30/11/2013 19:47

très bien...très très bon texte