Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les "boats- peoples" n'émeuvent plus Neuilly

Environ 50 migrants, dont une dizaine d'enfants, ont trouvé la mort dans un nouveau naufrage qui s'est produit vendredi soir au sud de Malte et Lampedusa, a annoncé l'agence italienne Ansa.

Environ 50 migrants, dont une dizaine d'enfants, ont trouvé la mort dans un nouveau naufrage qui s'est produit vendredi soir au sud de Malte et Lampedusa, a annoncé l'agence italienne Ansa.

La nouvelle du nouveau drame en cours n'était pas encore parvenue que tombait le communiqué qui suit du MRAP auquel l'UD CGT de Paris s'associe.

 

Son originalité sera d'appeler à une réaction de solidarité. A la lecture du texte du MRAP, la dénonciation des causes aurait pour le moins mérité d'avoir un peu plus de punch, mais au moins elle existe et fait un peu terre d'accueil précaire au milieu d'un océan d'inhumanité déchainée. Voila pourquoi Canaille le Rouge le reprend.

 

 

MEDITERRANEE : ASSEZ DE MORTS !

La disparition de plus de 300 immigrés (femmes, enfants, hommes) qui vient de se produire au large de l'île de Lampedusa révolte les démocrates du monde entier.

Cette tragédie met la lumière, malheureusement pour la énième fois, sur l'un des drames humains des temps modernes les plus atroces. C'est la raison pour laquelle notre tristesse s’accompagne d’un cri de révolte que l’on doit aux centaines de victimes.

La Méditerranée , qui devrait être la passerelle de la fraternité entre deux continents est devenue le plus grand cimetière marin du monde, plus de 20 000 migrants à la recherche d'un monde meilleur y ont trouvé la mort.

Nous disons : ça suffit !

L’Europe forteresse, engluée dans sa politique malthusienne en matière d’accueil des populations du Sud, porte une lourde responsabilité dans ce drame.

Les migrants sont les premières  victimes des désordres du monde avec ses cohortes de misère, ses guerres fabriquées pour asseoir la domination des puissants, ses gouvernements du Sud corrompus à la solde des intérêts des puissances occidentales.

La solution n'est pas le tout sécuritaire ; elle est dans la construction d' une politique de développement solidaire, d'échanges entre les peuples des deux rives de la Méditerranée. Elle est dans la libre circulation des êtres humains,  dans le respect des conventions internationales des droits des migrants.

Pour rendre hommage aux victimes de Lampedusa, pour exiger une autre politique européenne, les organisations soussignées appellent à un rassemblement

 

SAMEDI 12 OCTOBRE 2013

à 16h

Parvis des droits de l'Homme

Place du Trocadéro

 

Nous proposons aux participants de s'allonger dans des sacs plastiques pour symboliser l'horreur de ce drame

signataires : MRAP...

 

 

Il ne s'agit pas d'une politique malthusienne de l'Europe mais bien des choix du modèle ultralibéral imposés des deux cotés de la méditérannée qui produit ces situations. 

 

Ce n'est pas un cri de révolte que nous devons aux victimes mais bien plus qu'un cri, de l'action contre les exportateurs, transporteurs et importateurs de cette main d'oeuvre esclave moderne contraint par les pratiques néocoloniales et encouragée par les déstabilisations impulsées par les mêmes. 

 

A l'époque de la traite négrière, hommes, femmes et enfants étaient emmenés sous la contrainte la plus brutale. Maintenant, summum de l'ultralibéralisme, il faut qu'ils paient leur passage pour espérer une issue d'esclave à leur situation de condamnés à la mort sociale qui les mène à la mort tout court.

 

Radeaux de la méduses abandonnés la rançon payée, voila ou conduisent cette déclinaison du modèle : ici le produit sans produire ou à très bas coûts, la bas des barges ou équivalent précaires sans équipages ayant assuré la comptée assassines méthodes à l'image du modèle.

 

l'ultralibéralisme ce nourrit de l'hyper homicide de masse. En appelant à agir contre les assasins nous agissons pour notre propre libération.

 

Souhaitons que rapidement un tract de la CGT le rappelle, de même qu'une autre déclaration du MRAP approfondissent son propos dans ce sens.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

RBOBA 13/10/2013 23:22

Il n'y a aucune analyse dans les réactions émotionnelles du Mrap sur les causes réelles qui ont déclenché ces départs d'hommes, de femmes et d'enfants. Il ne s'agit donc pas tant de les accueillir que de dénoncer et de lutter contre les déstabilisations, les tentatives de déstabilisation, de destruction de pays entiers auxquelles la France participe et avec quel zèle, quel dynamisme, je veux évoquer la Lybie et maintenant la Syrie. Voilà la cause de l'errance de ces milliers d'hommes, de femmes et d'enfants, la destruction programmée et planifiée de longue date de leurs pays, le chaos qu'on (la France entre autres) y a installé et pour le long terme. Ce n'est donc pas de solidarité pleurnicharde dont on besoin ces milliers de "nouveaux" malheureux que de notre opposition à la politique criminelle et criminogène et illégale de notre gouvernement qui s'entête dans son entreprise qui au final risque d'avoir des conséquences sur le sol français le jour où les "gentils rebelles pacifistes et désarmés" reviendront en France.

Roger Colombier 12/10/2013 08:21

J'ai fait mon article avant de recevoir une avalanche de blogs auxquels je suis abonné, dont le tien. Oui, OB repart. Ton analyse est pile poil que sur mon blog. Comme quoi.