Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand les fourriers jouent les agents compatables

Quand les fourriers jouent les agents compatables
Quand le PS va vers la gauche, c'est comme cela :

Le journal de révérence se mettrait-il à avoir des irrévérences ?

 

 

Son titre en une ce mardi :

« Retraites : J-M Ayrault donne des gages au patronat »

 

 

Pour un titre aussi subversif, avant l’été, Canaille le Rouge avait reçu des remontrances de deux ou trois lecteurs qualifiant d’outranciers les propos de La Canaille.

 

 

A peine le titre du jour décodé que s’affiche sur l’écran de téléphone de votre serviteur un  texte sans équivoque :

 

"Matignon annonce la hausse des cotisations et l’allongement à 43 ans  de la durée de cotisation".

 

 

Donc la politique de Blummollet c’est de faire faire par le clone de son Fillon de service le sale boulot avant de le remplacer d’ici quelques mois avant des échéances électorales par un matamore du sécuritaire ou autre Fillayrault ayant fait son Zapatayrault.

 

 

Mardi matin, à la Bourse du Travail de Paris, à l’occasion de la commémoration de la reprise par les milices patriotiques de la Bourse du Travail, parmi les expressions grandissantes d’une colère (qui tarde à s’exprimer), un des intervenants à énoncer le besoin d’affûter la machine à mettre des coups de pieds au cul.

 

La Canaille ajoute l’urgence de ressortir et réviser la machine à distribuer les baffes.

 

 

Quand on vous vend un projet sur plan présenté comme financé et tellement bon qu’il aura une garantie quinquennale et qu’une fois que vous avez engagé de confiance vos moyens, son promoteurs parte avec la caisse voir dans la voiture des escrocs d’avant, si la justice vous dit ne rien pouvoir faire ou ne vous conseil que d’aller trouver d’autres maquignons pire que les précédents et actuels réunis, que reste –t-il à faire sinon aller demander des comptes ?

 

 

Calcul des plus insupportable, Blummollet parie sur une aventure militaire et une crise mondiale majeure pour, cent ans après, nous faire le coup de l’union sacrée.

 

Ils n’auront même pas besoin de ré assassiner Jaurès personne ne se présente pour reprendre le flambeau.

 

Et tire la canonnière et pille les peuples, fait trimer le tien pour le profit des marchands de canons et celui de ceux qui s'en servent. 

 

Le capital se frotte les mains et la social-démocratie fait son boulot.

 

 

 Pour le coup, Le Monde ne se trompe pas.

 

Oui le PS, l’Elysée et Matignon donne des gages au patronat et au capital ... sur tous les plans 

 

 

Le journal de révérence se mettrait-il à avoir des irrévérences ?

Son titre en une ce mardi : « Retraites : J-M Ayrault donne des gages au patronat »

Pour un titre aussi subversif avant l’été, Canaille le Rouge avait reçu des remontrances de deux ou trois lecteurs qualifiant d’outranciers les propos de La Canaille.

A peine le titre du jour décodé que s’affiche sur l’écran de téléphone de votre serviteur un  texte sans équivoque : Matignon annonce la hausse des cotisations et l’allongement à 43 ans  de la durée de cotisation.

Donc la politique de Blummollet c’est de faire à son Fillon de service le sale boulot avant de le remplacer d’ici quelques mois avant des échéances électorales par un matamore du sécuritaire ou autre Fillayrault ayant fait son Zapatayrault.

Ce matin à la bourse du travail de Paris à l’occasion de la commémoration de la reprise par les résistants parisiens de la Bourse du Travail parmi les expressions grandissante d’une colère (qui tarde à s’exprimer) un des intervenants à énoncer le besoin d’affuter la machine à mettre des coups de pieds au cul. La Canaille ajoute l’urgence de ressortir et réviser la machine à distribuer les baffes.

Quand on vous vend un projet sur plan présenté comme financé tellement bon qu’il aura une garantie quinquennal et qu’une fois que vous avez engagé de confiance vos moyens son promoteurs parte avec la caisse voir dans la voiture des escrocs d’avant, si la justice vous dit ne rien pouvoir faire ou ne vous conseil que d’aller trouver d’autres maquignons pire que les précédents et actuels réunis, que reste –t-il à faire sinon aller demander des comptes ?

Calcul des plus insupportable Blummollet parie sur une aventure militaire et une crise mondiale majeur pour cent ans après nous faire le coup de l’union sacrée Ils n’auront même pas besoin de ré assassiner Jaurès personne ne se présente pour reprendre le flambeau et tire la canonnière et pille le capital se frotte les mains et la social-démocratie fait son boulot.

Le Monde ne se trompe pas, là Oui le PS, l’Elysée et Matignon donne des gages au patronat sur tous les plans

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article