Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Valeurs républicaines et pratiques policières

http://a10.idata.over-blog.com/450x355/2/58/48/28/controle-police.jpg

A mes camarades qui pensent que le statut de fonctionnaire protège des pratiques discriminantes de certains espaces de la Police Nationale ou municipale.

Il serait bien que les démocrates qui existent dans ces services fassent preuve de plus de réactivité dès lors que des dérives de ce type (et cela sans même de regarder le statut social de la victime) se manifestent avec force. 


"ILLE-ET-VILAINE

Rennes. Un facteur verbalisé pour conduite d'une seule main de son vélo !

23 juin 2010 à 12h32

Un facteur de Rennes se serait vu infliger, hier, une amende de 22 euros pour avoir conduit d'une seule main son vélo durant sa tournée, a-t-on appris ce matin auprès du syndicat Sud, qui dénonce une "arrestation au faciès". Le directeur départemental de la sécurité parle lui d'une "'infraction caractérisée". (vu le dossier de presse, la Canaille pense que ce qui est caractérisé, ce n'est pas exactement l'infraction mais le qualificatif à apposer, qui reste à disposition de chacun, pour mesurer le degré de... disons qualification du dit directeur.)

"Les deux policiers en tenue ont voulu vérifier son identité. Il n'avait que ses papiers professionnels. Ils ont insisté pour l'embarquer ainsi que son vélo", indique le syndicat Sud dans un communiqué. Selon le syndicat, les policiers ont insisté mardi pour embarquer au commissariat le postier, dont le contrôle d'alcoolémie s'est avéré négatif, et lui ont refusé le droit de téléphoner à sa hiérarchie. 

"Arrestation au faciès", selon Sud
Sud a dénoncé une "arrestation au faciès", soulignant que le facteur est noir. "Il n'y a aucune raison d'arrêter quelqu'un qui circule en habits de postier sur un vélo de service au motif qu'il roule d'une seule main. Sinon pourquoi ? Peut-être parce qu'il est noir", s'indigne un porte-parole, Alain Gilbert, interrogé par l'AFP. 

Pour le postier, le caractère discriminatoire de l'arrestation ne fait aucun doute.
"Au commissariat, ils m'ont dit: <T'es pas chez toi ici>. C'est clairement raciste", a-t-il déclaré à l'AFP. Sud a exigé que la direction de la Poste "demande des explications à la police et au procureur de la République" au sujet de cet incident. Le facteur a indiqué de son côté qu'il saisirait également la Halde. 

La même contravention que pour port de niqab au volant 
Selon le directeur départemental adjoint de la sécurité publique, Bernard Gicquel, le cycliste ne "tenait pas du tout son guidon" et se trouvait en situation d'"infraction caractérisée". Le PV a, en outre, été "précédé d'une mise en garde qui n'a pas été suivie d'effet", a-t-il souligné. La contravention a été dressée sur la base del'article 412-6, qui avait également été invoqué fin mars pour verbaliser une automobiliste nantaise conduisant avec un niqab. Ce texte critiqué prescrit que "tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent", l'appréciation étant laissée à l'agent de la force publique."

© Copyright Le Télégramme 


Que chacun découvre ou se rappelle la parabole de ce pasteur allemand vers 1939:

 

Quand on a arrêté les communistes je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste.

Quand on a arrêté les démocrates je n'ai rien dit mon ministère m'éloignait

de la question 

Quand on a arrêté les juifs je n'ai rien dit; je n'étais pas juif

Quand on a arrété les catholiques je n'étais pas catholique

Quand on est venu m'arrêter personne n'était là pour me défendre.

 

Expérience française et rappel de l'histoire :

Camarade fonctionnaire de police, rappelle toi de l'histoire. Rappelle-toi

combien en aout 44 il a fallu d'héroïsme à nombre d'entre vos pairs si peu

nombreux au départ pour laver durant cinq jours de combat quatre ans 

 d'ignominie portée par votre hiérarchie d'alors.

 

Réfléchissez.

 

La démocratie, ce n'est pas comme un gigot.

Pas besoin de la griller, de l'arroser, voire la faire mariner au frais durant

quelques heures avant de la couper en tranche quand le porteur du

couteau se garde le meilleur morceau.

Elle est toujours meilleure entière pour pouvoir ensemble  y gouter et

surtout toujours ensemble la déguster.

 

Le droit de désobéir à un ordre illégal est un droit constitutionnel dont chaque

fonctionnaire bénéficie de par son statut.


Il ne s'use que si on ne s'en sert pas.

 (©-C. le R. 23 06 10)

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article