Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[♫ ♫]Roms, tziganes bohémiens et tous les autres : continuité de l'état

http://md0.libe.com/photo/446278/?modified_at=1345133610&ratio_x=03&ratio_y=02&width=476

 

 

Amnesty International a publié, jeudi 29 novembre, un rapport dans lequel elle demande l'arrêt immédiat des expulsions forcées de campements roms et la modification des lois françaises pour les mettre en adéquation avec le droit international.

Selon l'ONG, plus de 9 000 Roms ont été évacués en France au cours des trois premiers trimestres de 2012.


Elles se poursuivent sur le même rythme que pendant le mandat de Sarkozy.


Le scandale est-il qu'elle se poursuive au même rythme ou qu'elles n'aient pas diminué ?


http://htmlimg1.scribdassets.com/7lqbms2aps1yjijv/images/1-63abbf7ef2.jpg

Ensuite qu'est ce que cet amalgame sous une appellation générique officielle "Rom" qui permet à bon compte de dédouaner la France des tâches de son propre passé ?


Monthléry, ce n'est pas la banlieue de Bucarest pas plus que Montreuil Bellay ne l'est de Brasov.


Disons le clairement les pratiques policières et préfectorales trouvent leurs racines ici et pas du côté du Danube. Et ces pratiques sont parts déterminantes du problème.


Question à cent balles pourquoi cette explosion de la fuite de population dans des pays où ceux qui accèdent au pouvoir sont alliés et, arrivés dans les fourgons de l'UE, des réhabiliteurs des génocidaires de populations tziganes il y a 70 ans ? Les apparatchiks locaux recyclés comme partout dans le monde sont prêt à toutes les surenchères pour donner des gages à leurs nouveaux maîtres.


"Pendant la période de transition qui a abouti à son adhésion à l'Union européenne  le 1er janvier 2007, la Roumanie est redevenue l'un des alliés des puissances occidentales." sujet de fierté de la nouvelle caste au pouvoir.


Depuis la même époque se structure une émigration massive économique culturelle sociale et raciales à partir de persécutions qui de la Hongrie aux Balkans est alimentée principalement par l'impulsion de Allemagne au sein de l'UE.


A quand un vrai débat sur ces questions et bien sur des solutions en matière de logement, de santé de scolarisation, d'accession au droit au travail comme n'importe quel citoyens de l'UE (puisque cette références nous est avancée comme cadre idyllique). Pourquoi venant de Gibraltar est-il possible de participer à la vie publique à Paris sans se faire controler ou suspecter et pas si on arrive de Timisoara? 


A quand le droit à la sédentarisation comme au nomadisme dès lors que l'un ou l'autre soit choisi.


Pour clore les questions, en quoi les mafias issues des berges du Danube seraient-elle plus dangereuses que celle hébergées dans des conseil généraux des côtes méditerranéennes ?


 


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article