Retour sur les élections présidentielles et législatives : bilan vu de la droite

Publié le 24 Juin 2012

http://www.letemps.ch/rw/Le_Temps/Quotidien/04_Web/Dossiers/2011/Populisme/ImagesWeb/populisme%20--469x239.jpg

 

 

 

Une fois les tumultes passés et les fumées dissipées, faisons un premier point.


 

http://www.mediapart.fr/files/media_26883/droite_populaire_tract.png

les idées de la droite dite classique ont été semées.

 

 

Le 11 mai, La Canaille proposait cette p@ge à votre réflexion :

http://canaille-le-rouge.over-blog.com/article-croisee-des-chemins-ou-quand-un-buisson-cache-une-foret-noire-104975206.html.


Eclairée par celle-ci sortie quelques jours plutôt :

 http://canaille-le-rouge.over-blog.com/article-propos-aussi-deliberes-que-revulsifs-104264615.html


Le langage quasi policé du F-Haine s'explique ainsi : les fascistes n'ont plus besoin de provoquer quand le fond de commerce des "présentables" puise dans leur purin idéologique. 



Depuis, les déclarations des caciques de l'UMP qui se bousculent pour accéder aux rédactions demanderaient que ce message de plus d'un mois et demi soit remis à plat et débattu.



La Canaille persiste et signe : sachant que la "non droite" socio libérale ne ferait grand mal, voir pas mal du tout, au grand capital, la droite dite classique se sachant potentiellement battue a décidé de pousser les feux pour se recomposer en redonnant une légitimité à sa partie la plus extrême.


 

Ce n'est pas un hasard si c'est ce Buisson qui a été mis au manettes de la campagne de Sarkozy. Son parcours comme celui concomitant de l'ex montrent combien la droite a une stratégie, des repères et un objectif.



Les déclarations de Bachelot, de NKM qui maintenant se déboutonne en parlant de droite maurrassienne à propos de Sarkozy : link, de Baroin et d'autres sont là pour éclairer un débat qui n'est pas que le leur : Sarkozy et son klan (dont les trois précédents doublement coupables puisque lucides et conscentants) ont travaillé à faire gagner dans la droite la ligne fasciste portée depuis des années par Buisson. C'est pour cela que le Troll s'est adjoint ses services.



La "droite populaire", intitulé de la partie la plus violente de la restauration en route, persiste à pousser les feux. Ne voir que le F-Haine comme danger serait aussi inconséquent que de les sous estimer tout les deux. La recomposition au sein de l'UMP y participe.


 

La bête immonde ne se reproduit pas par parthénogènèse. Il faut être deux. Chacun de ce couple incestueux y apporte ses gamètes et son patrimoine génétique peu différentiable.



Attention à ce que la chute de Sarkozy ne soit pas pour la droite le tremplin de la revanche et la victoire de la droite du 10 juillet 40.



C'est de la responsabilité du PS de ne pas lui faire son lit. C'est celle du mouvement populaire de faire face à la première et d'imposer d'autres choix au second. 

C. le R. 24 juin 2012


 

NB: il parait que Raoult, l'homme du couvre feu dans les cités, le soldat de l'identité nationale, celui de toutes les agressions réactionnaires et stigmatisations des jeunes surtout s'ils sont d'origine de plus de 250m de sa mairie, après son malaise aurait, dit la presse, repris conscience. Connaissance, peut-être. Conscience, impossible.


Pour reprendre il aurait fallu qu'il eut un jour pris.


Et les positions de la droite populaire dont il est un des pivots sont hors des repères de ce que les Lumières appellent conscience humaine.

 

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Pour réfléchir ensemble

Repost0
Commenter cet article