quand l'automne 38 arrive avant l'été 36

Publié le 26 Septembre 2012

 http://jemmerde.files.wordpress.com/2011/01/trahisonps1.jpg

Sanofi ; Conti PSA etc..ça suffit

 

 

 http://carredinfo.fr/wp-content/uploads/2012/09/sanofi-manif-597x411.jpg

 

 

Pas écartelé ; "que fusillé". Voila l'acquis du gouvernement.

"Vive Montebourg".

Ainsi donc Sanofi qui comptait éliminer 1300 otages n'en exécuterait que 900 et cela grâce à l'intercession du maître chanoine Montebourg.

Un compromis établis dans les salons de la Présidence de la République qui compromet et la République et de façon définitive ceux qui au nom de celle-ci servent la soupe au capital.

Et il nous présente cela comme un acquis de "gôche".

Le porte parole de la senestre de ce sinistre gouvernement, porte parole qui a des lettres devrait se rappeler de Lénine : " Toute pratique est celle d'une théorie".

Tellement caricatural qu'on ose rappeler que ces errements innommables dignes d'un Raffarin, signent une théorie déjà avancée il y a un mois pour PSA "que les exécutés se taisent pour laisser en vie les prochains otages". Il est vrai que pour tuer tout le monde il faudra plusieurs charrettes.

Et les déclarations de Sapin de ces dernières heures qui explique doctement que la fermeture de Continental était justifiée puisque le site "avait la productivité la plus faible et les coûts de production les plus élevés" et donc que la direction est légitime à casser les hommes de Clairoix pour maintenir ses profits est de la même tonne à lisier.

Pour l'exécution, faites la queue et tenez votre ticket visible dans la main gauche.

Pas un mot sur la nature et les raisons des choix de Sanofi. Pour le PS, son "socialisme" c'est le droit du capital de décider. Pour qui avait encore des doutes… collectivisations des ruines et privatisation des dividendes.

Faut-il rappeler aux adorateurs du "tonton" d'alors que la nationalisation de l'industrie pharmaceutique fut à une époque un des fers au feu d'une alternative qui visait plus haut que l'alternance, et que les jeunes louveteaux d'alors devenus chefs de meutes chantaient "France socialiste".

Que le PS reloqué Maastricht Lisbonne se tienne sur l'autoroute de l'ultralibéralisme, qui s'en étonnera parmi les canaillophile ? Mais dans les rangs de ceux-ci d'aucun doivent s'interroger sur le silence ou du moins le retard persistant à l'allumage des forces politiques prétendants proposer une alternative réellement socialiste.

Sanofi fabrique-t-il et leur distribue–t-il le prozac ? L'interdiction des licenciements dit boursiers fait-il le compte ?

Les chercheurs sont ici, les usines sont ici, la sécu a alimenté les profits, le système social a fait les avances de capitaux pour les recherches, les finances publiques ont participé aux investissements dans les murs et équipements des labos et usines. 150 millions d'€ d'aides publiques par an dénoncés par les syndicats. Donc Sanofi appartient à la nation et ses prétendus propriétaires doivent être déchus de tout titre et leurs avoirs confisqués et injectés dans le financement de la recherche publique.

Discours hors du temps et provocateurs ? Relisez donc les discours du maître à penser référence de tous nos dirigeants titulaires des divers maroquins et vous verrez que La Canaille n'est pas dans l'outrance et que son discours est même moins flamboyant que celui de Blum. Le discours…pas les actes qui le suivent. Les actes opermettent que perdure le système.

 

http://www.lepoint.fr/content/system/media/1/200903/37459_continental-calme-une.jpg    

la trahison perdure, les traitres se sucèdent au pouvoir 

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Coup de gueule

Repost0
Commenter cet article