☭ Qu'est-ce que l'atlantisme ? Comment est-il soluble dans l'eau de rose ? ☭

Publié le 26 Mars 2013

http://mediabenews.files.wordpress.com/2011/07/actu14juillet_1.jpg

image folklorique d'un passé pré Hollandais volant ? 


☭ C'est une question difficile que Canaille le Rouge veut aborder ici.

 

En rappelant que tour corps dissout n'apparait plus mais est physiquement présent dans le liquide qui l'héberge.

 

Comment être pacifiste, se battre pour le désarmement et ne pas admettre le processus accéléré sous le mandat du Troll et qui maintenant, en matière de défense, au sens propre du terme, met fin à l'indépendance nationale à partir des décisions prises depuis la dunette d'une "marie josèphe"que commande le capitaine du vaisseau fantôme.

 

C'est Bouygues qui va exploiter et se gaver avec le futur ministère de la défense, c'est le Pentagone qui passera commande.

 

Cela pose la question de la défense nationale, de la nation comme outil de la souveraineté qui, cela ne surprendra pas d'être lue ici ainsi, n'est totalement réelle que si elle est populaire.

 

Le concept de nation quand il est entre les mains du chauvinisme fabrique du nationalisme. Quand il est creuset de 1789, il crée le droit du sol et le droit à la nationalité pour tous, s'oppose à l'individualiste propriété aristocratique, oppose l'Intérêt collectif et général aux intérêts particuliers.

 

Le concept de pacifisme né du refus des guerres impérialistes produit chez les sociaux démocrate tout l'aréopage des capitulards de L'Espagne 36 à août 40 en passant par Munich, pacifisme carpette qu'il retourneront pour mener les guerres coloniales.

 

Pour les combattants antifascistes et anticolonalistes il porte le combat pour les moyens d'atteindre face aux précédents l'objectif de la paix entre les peuples, contre le capital et pour la paix. Il exige dans l'affrontement de classe mondial les moyens de la défendre.

 

Ce combat traverse toute l'histoire contemporaine de la France. Il conduira Jaurès à écrire cette somme de réflexions qui fait fuir en courant tous les caciques du PS : "l'Armée nouvelle". Les mêmes caciques qui de Vichy 40  à Lisbonne 2002 accompagneront tous les abandons de souveraineté. 

 

Après avoir intégré le commandement de l'OTAN, n'avoir eut de coordination selon les zones du globe que comme auxiliaire ou fer de lance de l'Otan, après avoir parfois au mépris de la constitutions (Lybie, Mali) engagé des forces pour mener les guerres impérialistes, après maintenant cette tentatives de s'affranchir des résolutions des Nations Unis (Syrie) les gouvernements de droite et de "gôche" dans le cadre d'une reconstruction de la Communauté Européenne de Défense (CED)et son "Eurocorps" sont entrain de liquider la Défense Nationale.


Qu'on s'entende bien. Il ne s'agit pas ici de près ou de loin de défendre l'arme nucléaire. Le démantellement de cet arsenal doit être la priorité de tous les pacifistes. L'arrêt des essais, "modernisation", "maintiens à niveau" de cette arme de destruction massive que veulent se réserver les puissances impériales reste premier dans l'ordre du jour.


Par contre, faire que chaque pays veuille disposer des outils de son intégrité, qu'il puisse passer alliance et assistance sans devenir technologiquement et politiquement dépendant est un autre combat qui demande autant de rigueur de pensée que de volonté pacifiste...et les moyens et maitrise publique de ceux ci.

 

Nonobstant les observations ci dessus, et en refusant l'exemple de l'aventure coloniale, n'y a-t-il pas un fond de vrai dans l'édito du Monde où est écrit ceci:

"L'affaire est paradoxale. Au moment où il vante les performances de l'armée française au Mali, et ailleurs, le gouvernement s'apprête à démanteler ladite armée ou à en réduire considérablement le potentiel. Ce que la France réalise aujourd'hui au Sahel, il y a peu de chances qu'elle puisse encore le faire dans cinq ans. Elle n'en aura plus les moyens.

Du moins si François Hollande ne revient pas sur les coupes qui se préparent dans le budget militaire, et qui devaient être présentées, mardi 26 mars, en conseil de défense à l'Elysée. Elles sont plus que déraisonnables. Elles entérinent le déclassement militaire du pays."


Dans ce budget militaire ne subsiste que ce qui permet de pousser l'intégration atlantiste. sont éliminés ce qui permet le libre choix politique du pays. Une sacrée question.


Le parti socialiste a chaussé les bottes de l'UMP pour rejoindre les tranchées de West Point.


Le Monde dans cet édito rejoint la présidente (PS) de la commission de la défense nationale pour dire que c'est sur injonction de Bercy. Foutaise.


Bercy est le bras, la tête est tricéphale : Paris Bruxelles Berlin. Le cerbère est animal domestique que les marchés tiennent en laisse depuis Wallstreet, il est dressé pour mordre les peuples qui refusent leurs choix.


Question ardue disait La Canaille en introduction, mais réponse claire : c'est soit la réponse des peuples, soit le talon de fer dont la social-démocratie aura choisi sans hésiter d'être le cordonnier.

 

 

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Pour réfléchir ensemble

Repost0
Commenter cet article