Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Promenade Ben Gourion à Paris :une provocation


Jeudi 8 avril 2010
Reprise du billet de "canemechepasnicolas", urgent 

MANIFESTEZ VOTRE HOSTILITE
A UNE PROMENADE
BEN GOURION
A PARIS ...
 
La CCIPPP appelle ses membres, sympathisant-e-s à Paris en tant que votant-e-s parisien-ne-s mais aussi en France puisque Paris en est la capitale; 
à manifester notre indignation auprès de tout-e-s les élu-e-s de Paris surla base de la lettre du collectif national pour une paix juste et durable entre palestiniens
et israéliens.

pour ceci utiliser le site de buzz mis en place par le collectif national :

vous pouvez envoyer directement la lettres aux élu-e-s depuis ce site;
vous pouvez également informer, circuler, faire partager sur facebook, twitter et tout réseau social dans lequel vous êtes membre.

Madame, Monsieur,

Le Collectif National pour une Paix Juste entre Palestiniens et Israéliens tient à manifester son indignation devant la décision du Conseil de Paris d’attribuer à une promenade de la capitale le nom de David Ben Gourion,  et de l’inaugurer le 15 avril en présence du chef de l’Etat d’Israël Shimon Peres.

  
Si David Ben Gourion est le fondateur de l’Etat d’Israël, il est aussi l’homme qui a conçu et dirigé  la Naqba (la Catastrophe) palestinienne, avec la destruction de cinq cents villages, l’expulsion de centaines de milliers de Palestiniens, et l’exécution de nombreux civils.  
Ces crime, confirmés de façons très précises par les « nouveaux historiens » israéliens, ne sont à ce jour ni reconnus ni réparés par l’Etat d’Israël.  
La politique de répression accrue dans la dernière période, dans toute la Cisjordanie, comme à Bil’in et Na’ilin,  la colonisation et l’annexion revendiquées de Jérusalem-Est,  le siège de Gaza imposé depuis trois ans à un million et demi de civils,  constituent un contexte qui rend insupportable l’honneur qui veut être fait à Shimon Peres, président d’Israël et devrait conduire le maire à annuler cette inauguration. 
Cette décision constitue une légitimation inacceptable de la politique d’Israëlet est une véritable provocation. Elle ne sert en aucune façon la paix entre les Israéliens et les Palestiniens.  La Mairie de Paris devrait au contraire exercer des pressions sérieuses sur l’occupant afin de marquer sa désapprobation d’une telle politique et d’exiger qu’il respecte le droit international.


Si, malgré tout, cette inauguration devait être maintenue, nous appelons les élus du Conseil de Paris à ne pas la cautionner par leur présence, et donc à ne pas y assister.

Veuillez recevoir nos respectueuses salutations 

 

-  Alliance For Freedom And Dignity (AFD)

-  Association France Palestine Solidarité (AFPS)

-  Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC)

- Association pour les Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Française (AJPF)

-  Campagne Civile de Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP)

-  Collectif Faty Koumba

-  Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Paix, Strasbourg

-  Collectif des musulmans de France (CMF)

-  Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis)

-  Comité  de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO)

-  Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR)

-  Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE)

- La Courneuve-Palestine

-  Les Alternatifs

-  Les Femmes en noir

-  les Verts

-  Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP)

-  Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)

-  Organisation Femmes Egalité

-  Parti Communiste Français (PCF)

-  Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF)

-  Participation et spiritualité  musulmanes (PSM)

-  Union Juive Française Pour la Paix (UJFP)

-  Union syndicale Solidaires

Par Jean Lévy - Publié dans : Contre l'impérialisme 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article