Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Premier mai (suite et pas fin)

 

 http://www.evene.fr/files/imce/787_affiche.jpg

 

 

 

L'appel de l'UD CGT de Paris

 

http://luttes.cgt.commerces.free.fr/wp-content/uploads/cgt-paris-logo.BMPLE 1ER MAI, TOUTES ET TOUS DANS LA RUE !

Un communiqué de l’Union départementale CGT de Paris

 

 

 

 

Loin des provocations du futur ancien Président de la République, c’est bien d’un 1er mai axé sur les revendications, dont nous avons besoin.

Fidèle à sa stratégie de division des français, il cherche à opposer les salariés entre eux, en inventant la manifestation pour le vrai travail ; faut-il rappeler que des millions de chômeurs aimeraient bien en avoir un, de vrai travail.

Au-delà de son aspect insultant, cette provocation consiste surtout à faire diversion, pour masquer le revers que viennent de lui infliger les Français suite au premier tour des élections présidentielles. Mais elle est surtout révélatrice du mépris affiché envers la classe ouvrière.

C’est une véritable déclaration de guerre, envers les militants syndicaux, les sympathisants et tous ceux qui refusent de courber l’échine sous les coups portés par le MEDEF et ce gouvernement à sa solde.

Le message est clair, en cas de réélection du candidat de l’UMP, les syndicats sont dans la ligne de mire.

Tenter de détourner le 1er mai en singeant le Front National qui salit cette date depuis plusieurs années, donne bien la direction vers laquelle oblique le chef de l’Etat.

Les luttes menées par les salariés de FRALIB, ARCCELOR MITTAL, etc. sont venues contrecarrer les plans de ceux qui voulaient axer leur campagne sur le populisme, la peur de l’autre, pour mieux imposer l’austérité.

A Paris, théâtre des grandes manifestations de la lutte pour la défense des retraites, terrain d’action, de grèves des travailleurs sans papiers pour obtenir leur régularisation, luttes contre le travail du dimanche, les déréglementations, l’emploi, les salaires et, la dernière en date, la lutte du 29 mars pour la défense de la protection sociale et de la santé, le Front National ne réussit pas à progresser, parce que progrès social, action syndicale et obscurantisme sont incompatibles.

C’est donc bien, en ne se laissant pas détourner de nos objectifs revendicatifs, que nous devons riposter en réaffirmant le besoin d’augmenter les salaires, de créer des emplois, d’amplifier la défense des services publics, de la protection sociale, de travailler à la reconquête de la retraite à 60 ans etc. Autant de luttes à venir qui, comme le 1er mai, sont porteuses d’autres valeurs de solidarités et de fraternités, dont nous ne devons pas nous laisser déposséder.

Travailleurs, retraités, sans emplois, la Fête du Travail nous appartient !

ALORS, LE 1ER MAI, C’EST DERRIERE LA BANDEROLE DE L’UD QUE CA SE PASSE !


12 04 28 1er mai 

Sans compter le site de la CGT (lien manif CGT), si vous allez sur les blogues et sites amis de Jean Levy (lien canempechepasnicolas), de Jacques Tourtaux( lien SR) ou d'El diablo (lien ED) vous aurez en détail la liste avec heures avec les appels d'une foultitude d'appels à manifester dans tous le pays.

Cela nous promet une Frace à dominante rouge dans les rues profitons-en et semons

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article