Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi persister vouloir détruire cette société ?

 

Pour cela :

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/files/2013/01/72577_581590278521981_2016293409_n-530x706.jpg

Photo du logement de 4 m2, boulevard Brune à Paris. © Fondation Abbé Pierre

 

"Nous avons appris qu’après des mois de galère, une mère célibataire s’est faite expulser en plein hiver, illégalement, de son "logement" d’à peine 4 mqu’elle louait 200 euros par mois" indique la Fondation sur son compte. Après trois mois d'impayés, et "plusieurs menaces successives, lundi, le propriétaire a tout empaqueté dans des sacs poubelles qu'il a posés dans le couloir de l'immeuble. Et il a envoyé un SMS à madame pour la prévenir qu'elles y resteraient jusqu'à jeudi" .


Le Monde qui porte l'information nous laisse un florilège de commentaires d'humanoïdes justifiant le probloc.

 

Bon moyen d'étalonner les dérives sur tribord de la société française.


Une remarque. A l'époque où dans le 14ème arrondissement de paris existait un parti communiste, La Canaille parle d'un temps d'avant qu'à Paris les succédanés des premiers passent des deals avec les huissiers, les communistes d'alors n'auraient pas eu besoin d'une colère aussi légitime qu'encadrée de procédures de la "fondation Abbé Pierre" pour aller avec la population demander des comptes et secouer les puces au dit probloc.


Cela servait aussi à cela un parti communiste avant que les occupants du sigle ne fassent dans l'humanisme de bienfaisance et balaient repères et actions de classe.

 

A chaque information de ce genre certains se lamentent ; il est vrai que cela en rajoute pour boucher l'horizon.


La Canaille et voit une bûche de plus à mettre dans le brasier de ses colères et des raisons de cultiver son jardin révolutionnaire.


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article