Pôle emploi, mobilité et coopérations internationales

Publié le 21 Mars 2013

http://www.bonjourqatar.com/wp-content/uploads/2013/03/bourreau-arabie-saoudite.jpg

 

Il faut savoir utiliser les compétences et affinités.

C'est pourquoi canaille le Rouge demande à la liste des parlementaires ci après de voir comment il peuvent participer au plein emploi voir à suciter des vocations :

 

Tous ces braves élus font parti du groupe des amitiés parlementaires France Arabie saoudite et Pays du Golfe.


Nous apprenons que le monarque d' "Arabie c'est chez lui" embauche et celui de notre allié du Qatar aussi  : Riyad : L'Arabie Saoudite, qui manque actuellement de bourreaux qualifiés, sachant manier le sabre pour les décapitations suite aux condamnations à mort, opte, désormais, pour les exécutions par balles.

Le remplacement des décapitations par les exécutions par balle a été décidée par une commission regroupant les ministère de l'Intérieur, de la Justice et de la Santé. Il sera donc désormais possible pour les 13 émirs à la tête des régions du pays de fusiller les condamnés à mort, sans enfreindre la loi islamique. 


Il s'agit là d'une « solution qui semble pratique à la lumière de la réduction du nombre de bourreaux sachant manier le sabre » et qui devrait permettre « d'éviter d'interrompre l'application des décisions de justice » peut-on lire dans le communiqué de la commission rapportée dimanche 10 mars par le quotidien saoudien Al-Youm. 

Rappelons que le viol, le meurtre, la renonciation publique à l'Islam, le vol à main armée et le trafic de drogue peuvent être puni de mort en Arabie Saoudite. 

 

Pour les écolos on peut comprendre, le sabre polue moins que les munitions à uranium appauvri, mais les autres ?


Par contre grande victoire de la parité expliquant la place importante de députées et sénatrices, comme l'actualité vient de le montrer il y a parfaite égalité de traitement entre les hommes et les femmes : une sri lankaizse a été décapitée à Ryad à la mi janvier. L'agonie aura été moins longue que pour celles qui sont lapidées. Alors mesdames, les vacances sur les plages du Golfe, c'est comment ? 


Histoire de demander à tout ces braves "droit de l'hommistes" à géométrie variable qui se sont avec leur groupe plus ou moins illustrés servilement lors du décès d'Hugo Chavez (le Vénézuéla est depuis plus de 20 ans abolitioniste, un des premiers du continent américain), de nous préciser leur position sur la question.

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #polémique

Repost0
Commenter cet article

roger colombier 21/03/2013 11:49


Je prends et j'adapte sur mon blog en te reliant.


Roger Colombier