Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Solidaire qu'il est ce brave ministre, solidaire avec les gens en difficultés

Ce bon monsieur Woerth, quand même, c'est de l'or en barre.

Imaginez que le trésorier du CE de la boite où travaille votre conjoint soit aussi trésorier du syndicat et qu'il gère le compte de campagne de la liste d'union progressiste aux élections municipales, liste ou sa femme est candidate et où vous récoltez avec lui les dons.

Combien de convocations à la gendarmerie pour combien de commissions rogatoires et combien d'amendes pour cette criminelle irrégularité de 72cts indument passé en débit sur le compte de campagne? Avec monsieur Woerth, avec des lingots d'or ou des placements judicieux extra territoriaux, pas de problème, il vous aurait expliqué comment faire pour rester fiscalement dans les clous. Au besoin, il vous aurait aidé.

Un homme affable, efficace un parcours toujours au service des p'tites gens discret quand ils sont dans le besoin, toujours un mot gentil au pesage de l'hippodrome.

Tenez, ce pauvre monsieur Peugeot il se fait voler son or. C'est terrible. Penses un peu, camarade du nettoiement? Imagines-tu, harassé par la canicule après avoir balayé les trottoirs de l'avenue Foch,  douche prise et vêtement de travail au vestiaire, tu rentre chez toi et là; horreur!! tes lingots partis. Comment en plus faire que ce méchant fisc n'en profite pour regarder s'ils étaient bien dans les clous tes lingots? Et bien le gentil monsieur Woerth, comme son épouse avec madame Bettencourt, ils viennent en aide pour ici mettre en ordre, là rentabiliser, toujours de bon conseil.

http://www.surcouf-erick.com/French/Archaeologie/Images/15-Lingots%20d%27or%20chinois.%20Epave%20du%20Geldermalsen%20(1752).jpg

Et ces rouges qui viennent l'embêter (encore que rouge…faut vérifier, un autre débat).

D'ailleurs le maire de Chantilly est soutenu par l'ancien maire de Neuilly et tous ses maires du Palais. De celui de Villepreux qui tente de raser le théâtre à celui de Drancy qui chasse la sorcière rouge syndicale dans sa commune en passant par ce pôvre monsieur Dassault réduit à acheter des voix pour garder sa mairie, tous aiment et soutiennent monsieur Woerth.

 


Les avez-vous vu les plus en vu, à la télé l'autre soir derrière leur poulain (à Chantilly, normal)? Touchante photo dimanche chez Lagardère: la crème (à Chantilly, toujours normal) du militantisme social. On leur aurait donné le bon dieu, la banque du Vatican et l'Opus Déi sans confession ….

Stop Canaille, pas la banque, elle est aussi dans le collimateur. C'est que c'est comme pour les sacrifices pour en faire faut accumuler et vœux de pauvreté faut d'abord être riche sinon tu triches.

La preuve de la pureté d'âme de M Woerth : alors que toutes les administrations le connaissent, aucune ne peut lui reprocher la moindre déviance, d'ailleurs la justice n'a pas été saisie.

Luc Chatel, porte-parole du gouvernement, déplore un« acharnement » contre son collègue, et il le connait bien monsieur Woerth, le petit Chatel. C'est qu'avant d'être dans la politique, il était à la direction de l'Oréal, il sait lui que madame Bettencourt n'a jamais été indélicate avec le fisc.

 

Faut arrêter ce cirque et se coltiner au vrai problème en finir avec ces fonctionnaires trop payés, ces vieux qui meurent trop tard, ces nantis planqués derrière leur statut et ce code du travail qui bloque l'initiative individuelle ces jeunes qui veulent travailler. Z'ont qu'à faire comme nous, être rentiers et en plus monsieur Woerth et ses copains pourront leur donner de bon conseils.


10-06-28--Fa--je-vous-ai-compris-placide_big.jpg


Quand ça ne va pas la maison est accueillante. Regardez ce travailleur manuel contraint à faire grève, Thierry Henri, un coup de fil et il a été reçu, lui.

 

Je vais aller leur parler du trésorier du CE du conjoint de ma copine. (Comme en plus il a été licencié quand son patron est parti au soleil levant avec les sub de la région et les machines pour faire fabriquer là où c'est pas cher…P't'être que monsieur Woerth qui est ministre du travail, comme il aussi dit  "J'ai toujours fait une muraille de Chine entre nos deux métiers", il saura le retrouver vers Shangaï au moins pour lui faire payer les salaires qu'il doit?)


http://www.archiefsolidair.org/images/solidair2005/sol2105/Cartoon_matiz_delocalisation_fr_web.jpg

 

Dans la presse du 28/06 au soir :

Le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, a annoncé, lundi 28 juin, que la réunion du Premier cercle, un club de donateurs de l'UMP, initialement prévue lundi était annulée. M. Bertrand a ainsi confirmé une partie des informations publiées par Le Point.fr. Selon le site Internet, "Eric Woerth devait coanimer la soirée avec Henri Guaino, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy". M. Bertrand a en revanche nié que le ministre ait été attendu à cette réunion. "Il y a des réunions régulières avec les donateurs de l'UMP, sans pour autant qu'Eric Woerth participe à toutes", a ajouté le numéro un de l'UMP.

M. Bertrand s'exprimait lors du point presse hebdomadaire de l'UMP. Après avoir évoqué cette réunion, le numéro un du parti a accusé le"Parti socialiste d'orchestrer une chasse à l'homme honteuse" contre Eric Woerth pour"empêcher" le ministre du travail et "le gouvernement de parler des retraites". Soit exactement ce que disait l'intéressé dimanche au "Grand jury RTL-LCI-Le Figaro". "Les attaques ne sont pas le fait du hasard", a poursuivi M. Bertrand, qualifiant "l'opération organisée par le PS" de " procédé ignoble". La majorité semble avoir trouvé une ligne de défense qui permet de ne pas évoquer le fonds de cette affaire.

 

Ce n'est pas La Canaille qui le dit. Même ce monsieur Bertrand, un homme si brave qui ne manque pas d'assurances, pourtant présentant bien, il confirme l'activité de leur tour de contrôle à biftons. Le premier Cercle qu'ils appellent leur machin. Celui des évadés fiscaux et des truands des paradis du même nom.Et ce sont vos impôts qui à l'Elysée paient le champagne les petits fours (voir les cigares). 

Bien sûr, la menace avec un socialiste entre dents pour faire peur au bourgeois, ça date un peu mais avec ceux qui s'était initié à ce petit jeux avec le financement des groupis de Déat ou Marquet ou Deloncle (et même Doriot; quand il faut, il faut) vers le milieu des annés 30, il faut cultiver le souvenir. C'est que c'est avec ces braves donateurs que jusqu'à aujourd'hui on a alimenté la pompe à phynance.

Et puis avec DSK en embuscade, agiter un socialiste ce n'est pas comme du temps de Blum, le risque est encore plus minime.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article