Matraques

Publié le 24 Juin 2012

 

http://nanojv.files.wordpress.com/2012/06/arrestation-de-daphne-leef-tel-aviv.jpg

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi soir dans le centre de la capitale israélienne contre l’arrestation de la chef de file du mouvement social de l'été 2011.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi soir dans le centre de Tel-Aviv contre l’arrestation de la chef de file du mouvement social de l'été 2011, mais le rassemblement a dégénéré en échauffourées avec la police.

Quelque 85 manifestants ont été arrêté dans la nuit après avoir bloqué la circulation sur le boulevard périphérique de Tel Aviv et s'être livrés à«des actes de vandalisme», a expliqué une porte-parole de la police, Luba Samri.

Des incidents violents ont opposé policiers et manifestants, dont certains avaient le visage en sang, selon un photographe de "bip bip".

Le monde libre va-t-il, émus , parrainer un jumelage Quebec Tel Aviv?

 

Ces violences faisaient la une des médias israéliens dimanche matin, où des experts s’interrogeaient sur les méthodes musclées de la police et sur une éventuelle tentative du gouvernement d’empêcher une reprise du mouvement social qui avait mobilisé des centaines de milliers d’Israéliens l'été dernier.

Une figure de proue du mouvement de 2011

La manifestation de samedi avait été organisée à la suite de l’arrestation violente vendredi de Dafni Leef, une figure de proue des Indignés israéliens, et d’une dizaine de ses camarades, alors qu’ils essayaient d’installer des tentes sur le boulevard Rothschild, l’un des lieux les plus huppés de Tel Aviv.

Dafni Leef, qui a résisté et a été traînée de force dans une camionnette de la police, est une étudiante qui avait initié les manifestations sociales de 2011, les plus importantes de l’histoire d’Israël, en étant la première à planter sa tente sur ce boulevard.

Des centaines d’autres Israéliens l’avaient rejointe et avaient campé pendant plus d’un mois dans la rue pour protester contre le coût de la vie et les inégalités sociales.

Ces deux derniers mois, des tentatives pour relancer le mouvement n’ont rassemblé que quelques milliers de personnes, loin de la mobilisation de 2011 qui avait culminé le 3 septembre avec près d’un demi-million d’Israéliens dans la rue pour la «justice sociale»

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Du côté des luttes

Repost0
Commenter cet article