Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

☭ - Mali et Aminata Traoré suite (enfin plutôt retour) ♫ ♫

http://sphotos-a.xx.fbcdn.net/hphotos-ash3/p480x480/12476_517785244925859_1949929736_n.jpg

les mots qui gênent et pas seulement qu'à l'Elysée

 


 

☭ Dans le dossier malien il y a une double page sur une question aussi sombre que scandaleuse qui n'a pas fait de vagues... ou si peu. 


En page 1, le scandale, son cadre, ses raisons :

Parce que les positions de deux personnes issue d'un pays que le gouvernement de la France a investit militairement (sans que le pouvoir ne consulte son parlement) et qui maintenant a été autorisé par ce même parlement (à l'unanimité souligne La Canaille) à poursuivre son travail illégalement engagé pour Aréva Total et quelques autres au nom de la traque de ceux qu'elle a armés plus au nord et assiste plus à l'est,  ces deux personnes qui vu leur âge ont eu la nationalité française, qui sont des intellectuels de la francophonie mondialement connus, parce qu'anti-impérialistes, sont tricards dans le Pays "des valeurs progressistes" quand ceux qui se parfument d'en être les héritiers sont au pouvoir. 


 

Cameroonvoice : Nous avons appris avec stupéfaction que les autorités françaises ont refusé de vous accorder un visa d’entrée en France pour participer à une réunion publique le 22 avril dernier. Pouvez vous nous confirmer cette information ?

 

Aminata Traoré : En fait, j’ai été invitée par Die Linke, un parti de gauche allemand, et des militants français. Je devais faire un tour à Berlin et par la suite donner une conférence à Paris et Lille. J’avais un visa de circulation de 4 ans de l’espace Schengen qui a expiré au mois de Février.

Quand je me suis rendue à l’ambassade d’Allemagne pour solliciter un droit d’entrée dans l’espace Schengen, ils m’ont accordé un visa de trois jours uniquement pour leur pays en me notifiant que la France a donné des instructions pour qu’aucun pays de l’espace Schengen ne m’accorde de visa.

 

Il y avait donc une interdiction de circulation dans l’espace Schengen vous concernant, dont vous ignoriez totalement l’existence ?

 

Non non, on ne me l’avait pas notifié avant, c’est à la faveur de ce voyage que je l’ai su. J’ai été autorisée à aller en Allemagne et à revenir au Mali directement sans fouler le sol de l’espace Schengen mis à part l’ Allemagne. Je ne sais pas si c’était une exception allemande, ou si les autres pays de l’espace Schengen pourront m’accorder la même « faveur ».

Ma liberté de circuler est maintenant restreinte. Les consulats européens échangent entre-eux, des listes de personæ-non-grata, et les dispositions changent selon la gravité du délit entre guillemets. En ce qui me concerne, je ne sais pas ce que l’on me reproche. Dans mon cas, j’ai eu la chance d’avoir cette ouverture de la part de l’Allemagne, mon compatriote Oumar Mariko ( Secrétaire général du SADI, Ndlr), lui il n’a pas pu voyager du tout.

 

 

En page 2, réaction au scandale et attente d'explication à certaines réactions pour le moins retenues et tout autant inadmissibles :

Parmi les protestations en France (insuffisament portées) et à l'étranger (nombreuses marquées par la stuppeur et la peine), celle pleine d'une curieuse réserve de la direction du PCF : depuis quand devant une telle atteinte aux libertés exprime-t-on une inquiétude et non une condamanation (mot absent du communiqué) ? La protestation est vive mais le PCF ne condamne pas. Nous sommes devant un acte impérialiste, digne des pratiques des USA en matière de Visa contre les communiste, et pas de condamnation ?  

"Le PCF exprime son inquiétude sur les atteintes à la libre circulation de personnalités maliennes

Le PCF élève une vive protestation et exprime sa forte inquiétude sur les atteintes à la libre circulation de personnalités maliennes. Aminata Traoré et le docteur Oumar Mariko, secrétaire général du Parti « Solidarité Africaine pour la Démocratie et l'Indépendance » invités à une conférence organisée à Berlin, par la Fondation Rosa Luxemburg, le Journal Allemand de Gauche PROKLA et l'Association AfricAvenir sur le thème « Le Mali à la croisée des chemins : Après l'intervention militaire et avant les élections » se sont vues refuser par les services consulaires français de Bamako une demande de visa pour circuler en Europe. Après de nombreuses protestations, Madame Aminata Traoré a pu obtenir son visa, mais Oumar Mariko n'a toujours pas la liberté de circuler. Il était aussi attendu pour une intervention au Parlement Européen à Bruxelles sur la crise au Mali.

Il semblerait que les raisons avancées par les services du consulat de France à Bamako auraient été fondées par les prises de position des deux leaders maliens inscrits sur une « liste informelle de personnes interdites de voyage en France pour leur soutien présumé au Capitaine Sanogo ».

De leur côté, les autorités allemandes et la Fondation Rosa-Luxemburg auraient conseillé dans l'urgence à Aminata Traoré et à Oumar Mariko de passer par le Consulat d'Allemagne à Bamako qui a accordé un sauf conduit, en lieu et place du visa demandé, pour un déplacement encadré pour Aminata Traoré. Il a refusé tout document à Oumar Mariko, le considérant comme « présentant un danger pour l'ordre public, la sécurité nationale, la santé publique ou pour les relations internationales avec un ou plusieurs Étatsmembres [de l'UE] et ne peut convaincre de sa disponibilité à quitter l'espace européen avant l'expiration de son visa ».

Le PCF rappelle que la liberté de circulation est le droit de tout individu reconnu dans la Déclaration universelle des Droits de l'Homme.

 

Souvenez vous (pour les moins jeunes) ou reprennez les collections de l'Huma et des Cahiers du communisme (pour les moins anciens) de la bataille sémentique en Aout 1968 autour du communiqué du BP du PCF entre condamnantion et réprobation. Là c'est protestation et inquiétude. Si les mots ont du sens il permettent de mesurer... la dérive et fusion d'un continent idéologique.


La Canaille n'a pas trouvé de trace d'interpellation du gouvernement ni au Sénat ni à l'Assemblée. Zapatayrault, Fabius, Valls, Le Drian, Fillipetti, Taubira, chacun dans leurs domaine n'ont pas d'explication à donner ?


Le parti qui tente de faire vivre une cité internationale à la fête de l'humanité n'a rien d'autre comme explications et commentaires ? 


http://www.humanite.fr/sites/default/files/totek1.jpg?1316440945

 

 

D'aucuns vont peut-être dire que c'est faire une montagne d'une souris dans l'air du temps. Oui cela mérite une montagne mais outre la myopie qui qualifirait les faits de souris, l'argument (celui-ci ou similaire) d'air du temps est très révélateurs du niveau des replis voir effondrements idéologiques du parti de Vaillant Couturier et Semard.


Comment peut-on (et c'est évidement juste et bon de le faire) porter la mémoire de J Grimau et du combat pour les libertés hier en Espagne et ne pas condamner dans la même période une atteinte à ces mêmes libertés aujourd'hui en Afrique au nom de la raison d'état. 


L'explication risque d'être difficile mais Canaille le Rouge l'attend avec curiosité.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article