Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Maghreb l'or et le sang

 

http://www.nawaat.org/portail/wp-content/uploads/2008/06/maghreb-manif.jpg

Dans un précédent article la Canaille pointait l'hypocrisie abyssale des "zindignés" par les "pratiques barbares" des sacrifices des animaux de boucherie et les silences assourdissants sur les répressions menées par leurs alliés, féaux et obligés dans le Maghreb.

Depuis la situation n'a fait qu'empirer. Les morts s'alignent par dizaines en Tunisie, les affrontements avec la garde prétorienne du pouvoir a fait des victimes en Algérie (officiellement trois morts et plus de 400 blessés), chape de plomb sur l'agression d'un camp Saharaoui et ses dizaines d'assasinés.

"On" en parle mais avec des propos lissés, lustrés et surtout qui ne puissent conduire à regarder les liens qui se lient historiquement entre les bourgeoisies économiques au pouvoir ou celle qui s'y sont hissée en piétinant les militants des luttes de libération.

Nous sommes devant le principe premier d'adaptabilité du Capital : "dès lors que ton ennemi pratique comme toi il n'est plus ton ennemi et devient ton allié à aider et protéger, ton ennemi restant celui qui s'oppose à ta façon de mener le monde pour nos profits communs".

Industries minières, pétrolières, industrie du tourisme, les privatisations (là bas aussi) les plans du FMI (encore), les prévarications et enrichissements aussi fabuleux que frauduleux et écœurants (comme chez nous), dès que le jus peut couler il faut qu'il coule et surtout dans les bons fûts. Tant pis s'il se teinte parfois de sang.

C'est contre ces politiques que se lève la jeunesse du nord de l'Afrique.

http://69.64.95.168/~liberte//apps/edition/images_editions/5585/dilem.jpg

Face à cete colère qui s'enfle, au Maroc le fils M6 reprend la fuite dans les guerres de conquête que son père H2 avec la "marche verte" avait déjà engagées contre les Sahraouis. En Algérie c'est la méthode Frey—Papon qui s'inaugura contre les patriotes algériens de la guerre d'indépendance. En Tunisie, une inspiration mussolino franquiste avec sa censure, ses internements arbitraires, ses disparitions et autres délicatesses.

A Paris les silences de l'Elysée masquent une complicité permanente.


http://www.rue89.com/files/20080430SarkoTunisie.jpghttp://www.amb-algerie.fr/Events/MM.-Sarkozy-Bouteflika-Sbih.gif

http://www.france-info.com/local/cache-vignettes/L350xH269/sarko350-3734a.jpg

Toutes pratiques qui font hurler BHL depuis sa résidence marocaine dès lors qu'elles s'exercent là où lui et ses potes ne font pas de tourisme de Tataouine à Tarfaya. Les droits de l'Homme dont ceux des Femmes sont des denrées sujettes à fermentations ou conservations différentes selon les latitudes.

Au fait, de TF1, France 2 et tous les autres, lequel annoncera le premier à 20h00 qu'en Lybie autrefois diabolisée (voir plus haut sur les ennemis) Kadhafi vient d'offrir la gestion de quelques ports de Lybie au patron de la Paloma, vous savez cette périssoire qui en son temps accueilli l'inauguration du mandat de Fa# ?  Pas à dire, ce Bolloré, d'Abidjan à Tripoli, porte haut ses propres couleurs d'une France, couleurs qui ne sont pas des plus présentables et ne sont donc pas celles de la France.

Y aurait-il un déterminisme culturel et historique à ces situations ? Héritage géographiquement ciblé dans le Maghreb ? Que nenni ma brave dame. Au même moment un pacifiste israélien Jonathan Pollak vient d'écoper de trois mois de prison ferme pour avoir manifesté à Tel Aviv contre le blocus de gaza et Salah Hamouri est derrière les barreaux depuis 2130 jours, pour ne rien dire de l'Egypte où les théoriciens historique de l'intégrisme tienne le haut du pavé, sans que nos hérauts du droit d'ingérence n'aient non plus dit un mot.

C'est toute la Méditerranée qui en matière de liberté est entrain de subir une pollution majeure des arrestations d'enfant dans les écoles en France au blindée dans les rue d'Alger en passant pas la police politique de Tunis ou celle des Torquemada de Tel Aviv, de le berceau d'une des civilisation de l'humanité qui est contraint.

 

S'il est du ressort des peuples du Maghreb d'imposer les solutions de leur choix pour s'affranchir des autoritarismes qui les bâillonnent, il est du devoir des démocrates de l'ancienne puissance coloniale de continuer à exprimer leur solidarité et singulièrement dans le monde du travail. Nos luttes ici, et notre solidarité avec ceux qui se battent là bas.

Sur ce point, la solidarité internationale a eu comme vecteur parmi les plus importants celui du syndicalisme. A l'heure où la bataille idéologique fait rage autour d'internet, les derniers communiqués en ligne de la CES sur le site de la CGT, tout sujet confondu remonte à juin 2009 (juin 2008 pour la CIS), sept 2009 pour la question des droits de l'homme pour la CGT. Il ne s'est rien passé sur la planète depuis ? La CGT n'a rien dit sur ces sujets?

Ces sites sont parfois le seul moyen pour ceux qui luttent de voir que leurs combats, d'un point de vue syndical, n'est pas isolé. Les mises à jour témoignent des niveaux de sensibilité.

Les syndicats, quand ils le peuvent, tentent d'analyser : link (repris sur çanempechepasnicolas) en Tunisie ou ici link en Algérie (avec une fermeté digne d'un DRH de la CGC remerciant le patron d'une aumône en fin de conflit)

Ne serait-il pas urgent de réanimer les jumelages d'organisations (professions ou structures interpro) de les annoncer publiquement pour montrer le souci de la classe ouvrière française et son engagement avec tous ceux qui se battent contre exploitation et répression.

En 2011 nous commémorerons le 50ème anniversaire de la sanglante répression parisienne d'octobre 61,. Comme chaque année nous nous préparons à rappeler Charonne le 8 février. Ne serait-il pas aussi utile pour notre mémoire que pour la solidarité de faire de 2011 une année de la solidarité syndicale anticolonialiste antimpérialiste, un immense pont liant les deux cotés de la Méditerranée ?

Reprendre les échanges et initiatives communes que la CGT a su créer avec les bases industrielles et les villes en Afrique du nord et renouer avec une pratique des solidarités qui rompe d'avec les démarches institutionnelles stériles de type CES et renoue avec le contact concret comme certaines fédérations ou UD de la CGT ont su les conserver malgré les difficultés.  

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article