Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Leur dame des landes, béton, bitumes, casse industrielle et dégâts colatéraux

http://www.entreprises.ouest-france.fr/sites/default/files/imagecache/detail-article/2012/09/04/735112_7919.jpg

 

C'est un choix de sous-développement restrictif qui continue de saper les arguments des favorables à l'Ayraultport.


Dernier en date cette perle  (tirée du Télégramme de Brest de ce samedi) , une perle qui va certainement, au nom du bonheur accoustique, conduire les forces politiques qui soutiennent le projet à s'acharner :

 

http://www.ecam-rennes.fr/wp-content/uploads/2011/06/site-airbus-nantes.jpg

 

 

 

L'activité du site Airbus, à Nantes, dépend directement de l'actuelle piste de Nantes-Atlantique, à 500m de ses ateliers. Le consortium européen envisage de reprendre à son compte la gestion de la piste qui, du coup, ne fermerait pas si Notre-Dame-des- Landes se construisait.

Le transfert des activités commerciales de l'aéroport de Nantes-Atlantique vers Notre-Dame-des-Landes ouvrait, il y a encore quelques mois, de belles perspectives d'extension pour l'agglomération nantaise. En octobre2009, Marc-Jacquet, directeur départemental de l'Équipement et de l'Agriculture, annonçait, devant le conseil municipal de Nantes, que 320ha seraient urbanisables. Une bouffée d'oxygène pour Nantes-Agglomération qui, selon les prévisions de l'Insee, devrait compter près de680.000habitants en 2032. Cette «libéralisation» de terres constructibles a été revue à la baisse depuis qu'Airbus (*) a fait part de sa volonté de rester à Nantes-Atlantique, à Bouguenais. «Nous avons un besoin impérieux de la piste pour nos activités industrielles, résume Michel Pontoizeau, responsable FO d'Airbus-Nantes et membre du Comité européen d'Airbus qui réunit les syndicats européens du consortium. Trois ou quatre fois par semaine, on charge un gros avion, un Beluga, de sections d'appareils qui prennent la direction de l'Allemagne. Une liaison quotidienne entre les sites de Nantes et de Toulouse est aussi assurée par un ATR42». 

Un outil bien trop lourd 

Un déménagement du site industriel sur Notre-Dame-des-Landes est inconcevable. Le chantier serait titanesque et concernerait aussi la sous-traitance. «Nous sommes2.900 personnes à Bouguenais, dont 2.200 "airbusiens". Etautour, il existe une myriade d'entreprises qui bossent pour nous. Comme Jallais, qui emploie280 personnes». Sur cette question, syndicats et direction sont au diapason. Airbus serait donc prêt àreprendre, à son compte, lagestion de la tour de contrôle et l'entretien de la piste de Nantes-Atlantique. Ce scénario conviendrait également à l'aéro-club - 330 adhérents, le plus important du Grand-Ouest - sur lequel a plané longtemps la perspective d'un déménagement à Notre-Dame-des-Landes. «D'après mes informations, ce projet nesemble plus d'actualité», souligne son président, Bernard Bioute.


Si Nantes-Métropole a revu sesprétentions à la baisse, elle n'est pas perdante sur toute la ligne. «La piste n'accueillerait plus que quelques vols par semaine. De fait, le plan d'exposition au bruit serait levé dans ce secteur, explique FabriceRoussel, vice-président de lacollectivité. On pourrait donc accueillir 15.000 nouveaux habitants. De plus, 80ha seraient disponibles à proximité de la piste. Ils pourraient profiter au pôle aéronautique mais aussi à l'Institut de recherche technologique Jules-Verne. Des logements pour étudiants pourraient y sortir de terre». 
* La direction ne désire pas s'exprimer sur ce sujet
.

Didier Déniel

 

 

 

 

Du point de vue de l'avenir industriel du site d'Airbus, dans le meilleurs des cas, nous attéririons sur une privatisation d'un ex aéroport public à coté d'un nouvel aéroport privé, sinon c'est le site de production qui est menacé.


A ceux qui n'ont pas capté les évènements industriels des dernières semaines, EADS sur demande du Label Angélorelei ne renonce pas définitivement à rapatrier le plus possible d'activités de la chaine Airbus de l'autre côté du Rhin. "Z'Ayrault industrie" lui ouvre une royale opportunité.


http://www.bundeskanzlerin.de/Content/EN/Fotoreihe/2012/2012-09-07-bkin-im-bild_en/07_06_09_12_am_donnestag_trifft_die_bundeskanzlerin_zu_deutsch_spanischen_wirtschaftskonsultationen_in_madrid_ein.jpg?__blob=poster

 


Si nous faisons le compte  : Arcelor Basse Indre, les chantiers naval, maintenant Airbus.et toute l'économie induite c'est l'équivalent du plan PSA voir plus.

 

Le PS a-t-il décidé de faire table rase de l'histoire métallo sidérurgique de l'estuaire de la Loire ?  A voir l'empilement des faits, oui.

 

La peur des colères ouvrières toujours possibles est-elle arrivée à ce point  que l'avenir des sistes industriels de l'estuaire serait la reconversion au choix en zones commerciales, marais salants ou réserves ornithologiques ?

 

Vieille pratique de la bourgeoisie française et de ses nouveaux accédants : étendre l'aire résidentielle au détriment de la base industrielle qui fait l'enrichissement et le poursuivre par la spéculation foncière plus gratifiante que l'engagement industriel,  et surtout en profiter atomiser  ceux qui fabriquent la richesse, qui sont aussi noyaux de résistances pour éviter qu'il ne se retrouvent. " Mort au gueux, vive la thune"

 

Quant à la conclusion de l'article, cela ressemble mot pour mot à la logique qui est utilisée pour faire avaler la liquidation des infrastructures ferroviaires ci, portuaires là voire militaires.

 

En l'occurrence Cest  un copier coller des arguments assénés à Paris par la droite au gouvernement et du PS à la mairie (et alternativement au gouvernement) pour la liquidation des terrains SNCF et RATP de Pont Cardinet et des Batignolles ou sur la ZAC Paris Rives Gauche.

 

Et que je te promet des logements des médiathèques, ludothèques, certopithèque, meubles en teck. Et des services, publics, à la personnes, sociaux, à domiciles. Et des pôles,  technopôle, culturopôles, pôles nords pole sud ;  et université du premier, deuxième, et troisième age, et du logements étudiant (...à 750E /mois). En guise de pôles ce sont les monopoles du BTP et de la finance qui squatent des terrains privatisés derière une façade sociale en staff et pichepin. 

 

Puis pas de sous, puis PPP avec 20% de logements sociaux : 1/4 PLA  près des pistes ou des voies. : 1/2 PLI près des parcs ou des arbres, 1/4 de social libre (version social-démocrate du socialisme  pour loger les cadres du staff de proximités des pouvoirs)  et 80% du tout pour les promoteurs dans les parcs, près des dessertes qui peut-être verront le jour quand on sera sortie de la crise (compter 40 ans). Aller donc jeter un oeil sur ce que ça donne à Bercy : il y a mêmes des prolos qui ...ont le droit de venir en famille ...y faire leur courses ou aller zieuter chez UGC*).

 

Guigne sur ce tableau, vous noterez qu'"on" réserve 20% des surfaces pour 80% de la population et libère 80% pour la franche et joyeuse spéculation. Pour ces dernières constructions, cherchez Vinci ; "n'doit pas ête ben loin", embusqué avec ses comparses pour se paratger le gateau.

 

Il y en a qui ont l'air de mettre les bouchées doubles pour installer l'humain au centre  des considérations pour construire du chômage, de la liquidation industrielle et de la centrifugation sociale.

 

*mais ils habitent à 30km

 

PS : quand on dit que le débat fait rage. Dans le même Télégramme de Brest, la veille, débat des lecteurs sur la comparaison "nddl" et la colère de Plogoff cette perle culture politique :

"la différence entre Plogoff et Nantes est immense .
Dans le premier cas RIEN n'était voté , dans le second TOUS les élus , VERTS inclus , ont donné leur aval et signé
si maintenant des assoc remettent en cause la signature des élus alors c'est l'anarchie"

 

En une phrase tout est dit : pour les élus,  pas de compte à rendre, une caste du mandat qui rend infaillible. La démocratie en pot de fleur et sinon c'est l'anarchie.

 

Le breton qui a pondu cela doit avoir au moins quinze ans de planton en guérite pour finir quartier maitre chef, à l'époque du Lebel, devant la porte de l'Arsenal

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article