Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les vieilles pratiques

http://img.over-blog.com/374x500/2/39/27/03/Sculptures-papier/marionnette-fil-bras-jambe-levee.JPG

 

Dans le courrier de La Canaille à son retour, parmi les informations qui ont déferlé de par le monde celle-ci :


Au nom d'une lutte anti crypto brun qu'ils ont découverte entre un thé au Café de Flore et un shopping dans les rues piétonnes de Lille, une bande de crétins a tenté d'interdire une conférence sur l'histoire des trahisons du capital présentée par Annie Lacroix-Riz.La conférence a pu se tenir et les trouble fête confondus.


Après une première réaction d'incrédulité, une seconde de colère vite, ne pas perdre de vue le contexte pour mesurer le niveau de la démarche.


Au moment où les nazis tentent de se regrouper. Quand le "f-haine" ne peut masquer ses liens avec ses si proches cousins, quand la droite "canal parlementaire" conspue le gouvernement annonçant des mesures (pourtant timides) contre les regroupements du "Goebbels frenchy club ", ceux qui usent de ce genre d'intimidation ne sont pas innocents.  


En gros nos justiciers pas totalement démasqués sont dans une longue et "belle" tradition qui "honore" la réaction française et son appendice social démocrate : quand les nazis sont à l'action quand les démocrates et au premier rang ceux qui assurent le combat communiste donc antifasciste les combattent sur tout les terrains où la peste brune tente d'ancrer sa toile, les munichois sont de retour et traque le rouge, serve les blancs et se comportent en supplétifs des bruns.


Ce sont souvent les mêmes qui contestent le passé anticolonial des communistes dans le PCF d'alors, quand leur pairs et pères envoyaient le contingent contre les peuples, qui parlaient de revendications bourgeoises en 68 avant d'aujourd'hui casser le socle social du pays et qui comme leur parents hier vont aller aujourd'hui occuper les guichets d'accès aux cabinets ministériels de la social-démocratie dès qu'ils auront fini de jeter leur gourme.


Au delà de deux ou trois farfelus qui feraient bien de se procurer un cerveau de rechange tant le leur semble en court-jus, ceux qui tirent les ficelles de ce genre de pratiques ne se trompent pas de cible. Quiconque met en évidence la responsabilité et les liens structurels entre la fange nazie et le grand capital, le lien entre ce même grand capital et l'UE est à combattre. Les mesures que celle-ci impose aux peuples pour défendre les intérêts des tireurs de ficelles, le zèle de la social-démocratie à s'inscrire dans le moule de l'UE, oui voir cela dénoncé leur est insupportable.


Voila pourquoi la dénonciation de ces mesures d'intimidation digne des pratiques de ceux que ces Zorro à masque rose prétendent combattre et ont tenter d'imposer à Lille doit être permanente,  partout et à tout moment.Dénoncer et interdire.


Canaille le Rouge, même avec retard, assure Annie Lacroix-Riz (ainsi que les organisateurs de la conférence) de sa solidarité.


Dernier point : attention aux mots quand on se coltine à ce genre d'énergumènes : Dans un des communiqués de soutien à Annie Lacroix-Riz, nous pouvons lire pour justifier le droit à en débattre : "ses opinions sont discutables" au sens d'objet de débats. Mais pour les censeurs et réprimeurs de toutes obédiences attention que cela ne soit pas pris à contre sens. C'est une des spécialités des héritiers de Goebbels.


Les thèses avancées par A. Lacroix Riz ne sont pas des faits à contester, ils sont établis et confirmés. Par contre autour de ces faits il y ait débat sur qui a fait quoi, pourquoi, pour qui et comment, quelle filiation avec les protagonistes d'aujourd'hui, d'accord.


Les faits ne sont pas discutables. La démonstration ne souffre de contestation possible et c'est même pour cela que les tireurs de ficelles sont si énervés.

12/06/2013 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

RBOBA 13/06/2013 00:33


 


Cela devient une spécialité lilloise d'interdire un certain type de débats éclairants; il y a quelques mois, un débat sur la Syrie,pourtant autorisé n'a pu se tenir à l'endroit prévu, il avait
été impossible pour les organisateurs d'entrer dans la salle en question : les serrures en avaient été changées ou quelque chose d'approchant. Les responsables de cette réunion/débat ont du se
rabattre sur un restaurant.kebab. Otez-moi d'un doute c'est bien la Aubry, la mairesse de Lille, la fifille à son papa ? Partisan de l'Europe ? Bon sang ne saurait mentir.