Les dogues-requins de l'immobilier et le gardien de la meute ♫ ♫

Publié le 26 Octobre 2012

http://www.franceinfo.fr/sites/default/files/imagecache/462_ressource/2011/10/30/434685/images/ressource/logementillustr.jpg

Le reve d'IcF ?

 

Certains diront 'ils n'ont qu'a faire comme les autres" sauf qu'une brêche ici et c'est la digue totale qui se sape et c'est de spoliation d'un patrimoine social qu'il s'agit.

La direction de la SNCF si peu impressionnée par la modificatoion d'orientation annoncée (tant celle-ci n'a été suivie d'aucune mesure ferme d'incitation à changer de cap au point que la modification est ...aux abonnés absents) continue comme avant. Le patron de la SNCFpeut persister à s'afficher comme un intégriste de l'ultra libéralisme.

Est-ce une haine des cheminots (en particulier les plus anciens dans l'entreprise qui l'ont empêché de galoper comme il le voulait dans les steppes de la déréglementation)? Est-ce la contagion au libéralisme échevelé qui le guide? Certainement un coktail ravageur des deux qui conduit Pepy Guillaume à se prendre pour un clone de Tapie Bernard et de pousser les feux sur le dos des cheminots jusqu'en dehors du travail  ? 


Pour ceux qui ne connaissent pas :


ICF habitat est l'officine concocté par le dit Pepy pour reprendre en main le parc social de logement des cheminots financer à partir de la part socialisée du salaire (appelé 1% improprement logement) et les loyers versés par les cheminots.


"ICF Habitat Novedis" a le statut d’entreprise privée, également filiale à 100 % de la SNCF.


ICF qui se présente comme bailleur social (il y a bien un ministère de la marine en Suisse) et pour cela plastronne dans les congrès de l'USH (ex union HLM) se garde bien d'appliquer un des principes fondateur du mouvement HLM : le droit au maintien dans les lieux.


Voici les faits et leur analyse présenté par les cheminots CGT.

12-10-26--SNCF-Logement-1.JPG12-10-26--SNCF-Logement-2.JPG

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Du côté du capital

Repost0
Commenter cet article