Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les crédules* aventures de Phicolas Sarkotain.

* crédules pour ceux qui veulent y croire

 

 http://www.lunion.presse.fr/media/imagecache/article-taille-normale/protec/2010-10/2010-10-09/201010094cafdfa65fa7a-0.jpgAinsi donc, se rappelant avoir entre-aperçu dans le vénéré manuel d'histoire " Malet-Isaac" de sa jeunesse que "Paris vaut bien une messe" énoncé en d'autres temps par Henry,le père de la poule au pot, Phicolas 1er, accompagné de l'ancien directeur de la rédaction du très progressiste "minute*", s'embarqua  pour la Vaticanie pour échanger avec son très étroit locataire sur les vertus millénaires du christianisme joint à la place plus méritante du curé que celle de l'instituteur. Valeurs qui fédèrent les liens sacrés entre l'ancien des jeunesses hitlérienne et notre traqueur anthropométrique de Roms et autres rebuts de la grande Europe qu'ensemble ils partagent.

Rue 89 nous indique que :

 "Le père Michel Lahet, directeur du pèlerinage des Gitans à Lourdes, considère, que cette visite officielle est un « attrape-couillon » :

« Il fait une politique d'exclusion odieuse pour se mettre dans la poche une partie de l'opinion et va se refaire une vertu auprès du pape.       

Le prêtre commente l'enchaînement de la matinée :

« Malgré la prière qu'il vient de faire avec le cardinal Tauran, qui appelle à mieux accueillir les immigrés, Nicolas Sarkozy confirme qu'il ne change pas de ligne : il enfonce le clou et continue de taper sur ses boucs-émissaires. C'est d'un cynisme… Pour moi, c'est simplement de l'affichage. »

Certes, Fa# n'est pas son prédécesseur de l'an 40 spécialiste confirmé ces jours-ci en exclusion ethnique raciale et politique mais la haine des instituteurs les rassemble et cet héritage là ne lui semble pas être un fardeau.

Entre Phicolas et le maréchal déchu, la continuité est assurée. Si pour des raisons d'état civil lié au calendrier Fa# n'a pas pu être membre des jeunesse hitlérienne, pour autant, sa capacité à rassembler dans son gouvernement des anciens adeptes de l'idéologie fasciste et chantre de Pétain  dont un au moins fut très près des concepts hitlériens même s'il refuse qu'on fasse état de ce nauséeux commerce montre qu'il aura tout fait pour s'en faire pardonner auprès des héritiers du pensionnaire de Sigmaringen.

De moins en moins président de la République; de plus en plus chef de l'Etat.

Donc foulant au pied la constitution (une fois de plus) et ses lois dont celles sur la laïcité, en tentant de réanimer volontairement les guerres religieuses en France, il ne cherche pas tant à récupérer les voix catholiques qui lui échappe à chaque acte d'inhumanité que cumule son gouvernement qu'à poursuivre sa politique de clivage du corps social français pour maintenir une position dominante aux forces politiques qui le soutiennent.


Séparer et encore séparer pour rendre fragile chaque tranche qui ensemble font résistance.

http://www.ardoisieresdecorreze.com/images/operationdeclivage.jpg

Fragmenter repères, valeurs, solidarités, les opposer faire naître des tensions qui légitiment l'encadrement technologique, policier et même semble-t-il militaire qu'il met en place pour installer un État fort, autoritaire qui garantisse aux nantis de pouvoir y rester et même de les rendre encore plus riches en aggravant misère, pauvreté et précarité qui sont les sources qui abondent leurs coffre forts.


Si la crédulité est une part plus que forte des bases des appareils religieux, si elle est le fond de commerce de l'idéologie dominante, elle a ses limites que les colères qui se manifestent de plus en plus largement semble conduire Sarkotain Phicolas vers des rives fangeuses où la démocratie devrait le conduire à s'enfoncer et s'y perdre.

 

* pour les plus jeunes, minute est ce torchon raciste fascisant  qui entre autre soutint dans les années 60 la candidature à l'Elysée du prédécesseur de Le Pen, J-L Tixier Vignancourt, lequel fut aussi secrétaire général adjoint à l’Information de l’État français du gouvernement de Vichy de 1940 à 1941. une explication de plus du lien Pékozy-Sarkotain.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article