Le mot du rédacteur, balayeur, machine à café,fotografe, postier, critique littéraire, ou comment rester à la p@ge

Publié le 26 Mai 2013

le f@cteur de-NL-Cler

 

Edition spéciale de Canaille le rouge.


Bonjour,


Imaginez-vous le monde sans l'arrivée des messages de La Canaille ?  

 

A coup sûr oui.

 

Pourtant, reconnaissez qu'il arrive parfois à vous détendre, souvent à vous irriter et même de temps en temps à vous faire sourire… ce qui dans la période peut relever de la performance.

 

Une fois fait abstraction des phôtes et zapeupré il y a parfois des idées à prendre ou des infos qu'il vous apporte.

 

Alors, si ce n'est déjà fait, pourquoi ne pas vous brancher en direct sur sa machine à expédier ses p@ges ?

 

Un argument de plus pour y réfléchir. L'été arrive (du moins c'est ce qu'il y a d'écrit dans les livres, après on jugera aux actes). Les envois vont prendre la régularité d'une pendule de coiffeur accroché à un élastique. Donc plutôt que vous languir, Canaille le Rouge vous propose de remplir la case figurant sur la photo ci-dessous (le lien n'est pas actif, il faut s'y rendre en passant par là : [Canaille-le-Rouge]

 

13-05-26--Adresse-inscription-CleR.JPG

 

C'est la garantie de garder le contact quelques soit l'état de la frontière entre son Phare-ouest à venir et le reste du monde.

 

Canaille le Rouge quivous salue bien.


 

Rappels :

- quand un article est estampillé c'est qu'il se propose de donner un point de vue plus affuté observé sous un angle communiste.

- le "[ ]" dans le titre de la p@ge (s'il n'est point oublié lors de la mise en ligne) indique un accompagnement musical de celle-ci (vous gardez la maitrise de la diffusion sonore, en contre chant, contre point ou ...contre basse ; pour rythmer le propos.

-Si vous voulez accéder directement via la page de garde du c@rnet, cliquez sur ce lien ou copiez-le :

http://canaille-le-rouge.over-blog.com/

-Que cela ne vous empêche pas de passer feuilleter les @rticles pour avoir les infos de La Canaille dès leur mise en ligne ou mieux encore, inscrivez-vous.

-Si ces p@ges vous amusent intéressent, passionnent, vous pouvez aussi vous inscrire comme invité permanent via la case "newsletter" sur la colonne latérale de la page d'accueil  

-Au risque de vous faire sourire devant le reste de travail à accomplir, La Canaille poursuit ses efforts pour vous épargner ces horreurs de mastics, fautes de frappe ou d'orthographe, pour le reste (humour discutable et colères compris) la continuité est de mise.

 

 

 

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #En passant - juste un mot

Repost0
Commenter cet article