le grand bon en avant

Publié le 13 Septembre 2012

 

http://www.bj.refer.org/benin_ct/tur/fontaine/images/animauxg.jpg

 

C'est le Monde de ce jour, journal qui en perdant sont "F" pour le retrouver en "V" et fait ré(f)vérence qui nous le dit : Pour Montebourg il y a encore trop de licenciement, PSA doit faire un effort.

 

Il le dit ainsi : 


"Le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, a réaffirmé jeudi 13 septembre que le plan de restructuration de PSA, qui prévoit la suppression de 8 000 postes en France, restait "inacceptable en l'état"."


Le "en l'état", lié aux conclusions du rapport appelant à des licenciements, est l'Illustration de la pédagogie révulsive de la gouvernance socialiste :


Devant les faillites patronales et actionnariales qui mettent en causse la nature du système, comment travailler à le sauver en faisant croire qu'on travaille à le combattre ?


PSA est un exercice de style : regardez la méthode Montebourg comment celle-ci s'appuie sur cette pédagogie du renoncement devant les choix patronaux :


"Oui les patrons du groupe sont des vilains.


Oui ses pratiques ont mis le groupe juste devant le gouffre.


Oui il faut prendre des mesures.


Et donc montrons les du doigts et faites un grand pas en avant , autorisons les licenciements"


Pour cela, qui est la somme de ce que les salariés et celles des Orga syndicales qui ne cogèrent pas avec le patronat ne cessent de dire, le gouvernement vous appelle au nom des emplois qui éventuellement vont subsister pour maintenir de coefficient de profitabilité du groupe traduit en dividende à sauter dans le vide.


Brave gens réjouissez-vous, le président assistera au te deum en votre mémoire, le gouvernement sera là au complet et ceux qui ont annoncé qu'ils ne le censureront pas seront dehors pour dire que ce n'est pas bien mais leurs escarpins interdiront qu'ils se présentent à la prise de poste du lendemain pour proposer des services pour organiser la riposte combative.


La lutte des classes ne peut-être un long fleuve tranquille et les passeurs qui y croissent et embellissent en proposant leurs services ne sont que des portiers vers les enfers.

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #polémique

Repost0
Commenter cet article