Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le barbares du bar à raconter aux bars

http://poissonbreton.fr/vente-en-ligne/19-65-large/bar-de-ligne.jpg

Bar de ligne breton

 

 

Il était une fois un parisien cardio bretonophile et conquis du cerveau mais pas du langage, amateur de pêche aux bars (ceux qui n'ont pas besoin de comptoirs) lequel était fort contrit du peu de rationalité existant dans la définition de la taille légale des dits poissons.


La taille minimale pour ne pas remettre à l'eau une prise était de 36cm. Insuffisante pour avoir la garantie qu'avant de venir bronzer au barbecue, casser la croute sous le sel, ou de se prélasser dans son court bouillon le dit Dicentrarchus labrax ait eu le temps de prendre des dispositions saisonnières pour assurer sa descendance.


Tout pêcheur muni d'un minimum de sens commun militait pour mettre la taille (maille en termes de disciple de Tt Pierre) à 42cm.


L'ancien régime refusait.

 

A défaut de croiseur, jusant électoral éventuel, aurions nous au moins la couleur de la sauce ; aurore ? 


Le socialisme arriva et nos vœux furent exhaussés. les 42 sont là.


Enfin presque.


Le pouvoir dans sa grande sapience décida urgement de porter à 42cm la taille légale du bar pour les pêcheurs amateurs (qui entassent dans leur bourriche environ 3% des prises tous modes de capture confondus et qui de plus en plus nombreux remettent à l'eau ceux qui sont trop petits). Les artisans pêcheurs (ceux que vous admirez –ils le méritent - en regardant Thalassa) étant soumis (ils le faisaient déjà) à la même taille.

 

Bravo !


Mais le pouvoir (vin nouveau dans des fûts éventés) pour, dit-il, ne pas faire de tord à la filière, n'ont pas touché à la taille pour les industriels du métier. Lesquels à coups de chaluts de X centaines de kilo (parfois tonnes), sans tenir compte des périodes de reproduction, ratissent les frayères pour vous envoyer 5 poissons non maillés sur les étals et pour cela refourguent à l'agro industrie 300 kilos de juvéniles interdit à la vente pour faire de la farine à nourrir poulets et saumons.


Oui, là aussi, ce n'est pas aujourd'hui le socialisme. Mais c'est bien l'illustration de la politique façon Bruxelles telle que l'aime les socialistes.


Il parait que dans ce gouvernement, il y a des "écolopolitologistes". Ces vers sont de drôle d'asticots qui font prendre la mouche à La Canaille.


Même dans les espaces de loisirs ces salauds trouvent le moyen de nous les briser menues. A en espérer une fortune de mer.

 

Ligne de bars bretons :

 

12-12-09--ligne-de-bars-C.JPG

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article