La vie est bien bizarre

Publié le 15 Mai 2013

http://www.jean-luc-melenchon.fr/wp-content/gallery/amnistie-senat/amnistie_03.jpg

 

 

Imagine camarade lecteur.


Ton patron, voyou ripoux etc, empoche les sub de la région, du département. La commune lui fait ses routes avec tes impôts et l'a éxonérer de taxe professionelles il y a dix ans quand il est venu s'installer.

 

Voila que depuis ce temps que le dit patron fait tourner sa boite à cadences infernales, te paie en puisant dans le montant des exonérations et se garde pour lui toute la richesse produite.

 

Les 10 ans passés, sans prévenir il ferme pour aller dès que possible se délocaliser sous d'autre cieux pour rééditer l'opération.


Du jour au lendemain, au chomdu alors que tu viens de prendre 15 ans de prêts relais sur ta bicoque et que ton ainée a des disposition pour faire des études, que la boite de ta compagne a été mise en liquidation judiviaire. Tu pêtes un plomb et de colère tu balances une pointeuse dans le pare brise de la BM du taulier.


Deux mois avec surcis 5000€ d'amende, 3000 de dommage et interêts. En prime, un licenciement pour faute grave (pour que le tolier puisse te sortir du "coût" du "plan social").


Arrive la campagne de la présidentielle Fanfan et sa clique viennent jusque sur le parking de ta taule pour hammeçonner son bulletin de vote. Votez pour lui et la vie sera rose l'usine restera, les crédits vont baisser et l'amnistie effacera le contencieux. C'est du moins ce qu'ils te racontent. 

 

Tu fais donc partie des berné par la bande à fanfan :


Dès qu'il est élu, il laisse le patron Ripoux continuer à ripouiller et la promesse d'amnistie tu peux t'asseoir dessus quand au crédit, Bruxelles dit-il le lui interdit.


Par contre, si tu es en délicatesse avec la justice pour harcèlement voir viol mais édile en ta camapagne, si tu as fraudé le fisc, détourné du pognon. Si tu t'es permis de ces petites fantaisies qui font lever un index indulgent les jours de Jockey club à Chantilly, tu auras droit à un non lieu et le pouvoir, là se réfugiera derrière l'indépendance de la justice.


Voila camarade tu as tout en main pour comprendre les rouages de l'alternance et les mécanismes des lachetés qui sont la monnaie courante historique de la SFIO devenue PS depuis la fin juillet 1914.


Comment veut-tu qu'un parti failli en 40, porté sur les fonds baptismaux en 60 par un séide de Pétain et constitué dans sa direction de 90% d'énarques depuis les années 80 puisse se comporter autement ?


Par contre, si tu te reconnais dans le portrait de ceux qui ont été abusés, tu n'es pas obligé de faire avec ni de t'accoutumer.


Mais là, c'est à ton tour de battre la campagne pour aider à ce que le rassemblement des bernés fasse preuve d'un peu de courage...organisé.

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Nouvelles du front

Repost0
Commenter cet article