Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La niouze du 27 le temps est pourri le système aussi

le f@cteur de-NL-Cler

 

Bonjour c'est Canaille le rouge, entre deux grains du ciel qui amène le sien… de sel.

Voici votre niousletteure du27 mai 2013.

Bonjour,

La pensée du jour : "Mai aux tisons rend le plagiste bougon"

Autant mettre un peu d'humour caustique parce que vu l'actualité, de l'humour, il en faut. La causticité permet la transition avec la glaciale réalité de l'actualité.

Bonne lecture,

Canaille le Rouge quivous salue bien.

 

Article-CNR : "quart-d-heure-bonne-conscience"

Musique-en-deuil. Départs-de-deux-très-grands-

Après-Bamako-le-Paris-Dakar fait-escale-à-Agadez-

Phares-et-balises-pas-de-naufrage-pour-les-tauliers-

Après-Clémenceau-Moch-maintenant-sur-la-route-de-Sérol

Parlons-des-allocations-familliales-

Budapest-peste

La-peste-à-Budapest-(suite)

€uros-submarines-ou-pourquoi-sont-cassées-les-garanties-sociales-

Assises-du-communisme-

 

Précisons :

- quand un article est estampillé c'est qu'il se propose de donner un point de vue plus affuté observé sous un angle communiste.

- le "[ ]" dans le titre de la p@ge (s'il n'est point oublié lors de la mise en ligne) indique un accompagnement musical de celle-ci (vous gardez la maitrise de la diffusion sonore, en contre chant, contre point ou ...contre basse ; pour rythmer le propos.

-Si vous voulez accéder directement via la page de garde du c@rnet, cliquez sur ce lien ou copiez-le :

http://canaille-le-rouge.over-blog.com/

-Que cela ne vous empêche pas de passer feuilleter les @rticles pour avoir les infos de La Canaille dès leur mise en ligne ou mieux encore, inscrivez-vous.

-Si ces p@ges vous amusent intéressent, passionnent, vous pouvez aussi vous inscrire comme invité permanent via la case "newsletter" sur la colonne latérale de la page d'accueil :

 Le carnet de Canaille le Rouge.png

-Au risque de vous faire sourire devant le reste de travail à accomplir, La Canaille poursuit ses efforts pour vous épargner ces horreurs de mastics, fautes de frappe ou d'orthographe, pour le reste (humour discutable et colères compris) la continuité est de mise.

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article