La Bolivie fait tousser du côté du Léman [♫ ♫]

Publié le 25 Juin 2012

http://womblog.de/wp-content/uploads/2012/06/Mineros-de-Colquiri.jpg

16 juin 2012, ils ont l'air assez content, on les comprend

 

 

La Bolivie et son gouvernement dirigé par E. Moralès  ont décidé de prendre la maitrise de leur sous sol.

Ecellente initiative. H.Chavez au Vénézuéla avec une mesure similaire peut augmenter le Salaire de base de 32.25%.(Ohé Fanfan El Tulpen tu as lu ?)


Première info pour regarder la morale de l'exproprié avant de stigmatiser Moralès : 

 

Selon une information dévoilée, lundi 6 février 2012 , par le quotidien britannique The Guardian, plus de 50 millions de livres (60 millions d'euros) des caisses du Programme alimentaire mondial (PAM) ont fini entre les mains du trader de matières premières Glencore, basé en Suisse et coté à la Bourse de Londres, et dont la fusion avec Xstrata est officiellement annoncée mardi. GlencoreInternational achète des matières premières agricoles en large quantité aux fermiers et les revend en dégageant une marge.

 


Posons le cadre économique vu de la bourse:

Glencore et Xstrata donnent naissance au No 3 mondial du secteur des matières premières. Leur chiffre d'affaires cumulé atteint, pour l'année 2011, la somme vertigineuse de 220,1 milliards de dollars, soit 202,5 milliards de francs. On pourrait arrondir, mais à ce niveau, chaque décimale derrière la virgule pèse 100 millions.

En bourse, la nouvelle entité devrait afficher une capitalisation de quelque 90 milliards de dollars, soit près de 83 milliards de francs suisses.Glencore ( 37.45 -2.09%etXstrata (XTAN 12.25 -0.41%sont deux géants mais méconnus des Helvètes. Pourtant, les deux sociétés ont leur siège en Suisse, l'une à Baar, l'autre à Zoug.

A moins de deux kilomètres

A vol d'oiseau, les deux groupes sont à moins de 2 kilomètres de distance. Il faut compter un peu plus de 20 minutes à pied pour aller de l'un à l'autre, selon Googlemaps.

Même s'ils résident en Suisse, les deux groupes tiennent leurs comptes en dollars. En détail, cela donne 188,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour Glencore, qui est ainsi 5,5 fois plus gros que Xstrata, avec ses 33,9 milliards de dollars pour 2011.

Pour capter l'importance d'un seul milliard, il suffit de savoir qu'en recevant un franc par seconde, jour et nuit et chaque jour de l'année, on ne devient milliardaire qu'après 31 ans, 8 mois et un peu moins de 16 jours.

Rappelons qu'il s'agit de Francs suisses (Fch) où 1Fch = 0.8327€

 

Comment on informe en Suisse 1

MATIÈRES PREMIÈRES

Glencore réalise un bénéfice net en hausse de 7%

Mis à jour le 05.03.2012 1 Commentaire

Le géant zougois des matières premières a dégagé en 2011 un bénéfice net de 4,06 milliards de dollars.

Image: ARCHIVES/Keystone

Glencore ( 37.45 -2.09%a affiché des résultats en hausse l'an dernier. Le géant zougois des matières premières a dégagé un bénéfice net avant effets exceptionnels de 4,06 milliards de dollars, soit une progression de 7% par rapport à l'exercice 2010.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) ajusté a augmenté de 2% à 5,4 milliards de dollars (4,9 milliards de francs), a indiqué le groupe basé à Baar (ZG). Déjà annoncé en février suite au projet de fusion avec Xstrata, le chiffre d'affaires a grimpé de 28% à 186,2 milliards.

Glencore et Xstrata ont officialisé début février leur projet de fusion très attendue, destinée à créer un géant mondial des matières premières pesant 90 milliards de dollars en Bourse.

Comment on informe en Suisse 2


MATIÈRES PREMIÈRES

La Bolivie nationalise une mine du groupe Glencore

Mis à jour le 20.06.2012 

La Bolivie a exproprié le groupe zougois Glencore de ses gisements d'étain et de zinc après deux semaines d'agitation.

De violents heurts ont éclaté entre les deux groupes de mineurs vendredi dernier et ont fait 28 blessés.

De violents heurts ont éclaté entre les deux groupes de mineurs vendredi dernier et ont fait 28 blessés. 
Image: Keystone


L’exploitation avait été bloquée et occupée il y a deux semaines par des mineurs privés organisés en coopérative. Ceux-ci revendiquaient l’exploitation d’une partie de la zone minière.
La Bolivie a nationalisé mercredi une mine deGlencore. ( 37.45 -2.09%Les gisements d’étain et de zinc de Colquiri exploités jusque-là par la filiale Sinchi Wayra du groupe basé à Zoug ont été intégrés au groupe public Comibol par le gouvernement du président Evo Morales, a annoncé la radio officielle Patria Nueva.

Sinchi Wayra, qui exploite quatre autres mines en Bolivie, avait accepté mais a dû ensuite faire face à la résistance de ses propres employés, inquiets pour leur postes. De violents heurts ont éclaté entre les deux groupes de mineurs vendredi dernier et ont fait 28 blessés.

Des représentants des deux fractions ont ensuite voté lundi pour la nationalisation des 45% de participation de Sinchi Wayra dans la concession.

Depuis son entrée en fonction en 2006, le président bolivien Evo Morales a nationalisé de nombreuses entreprises, en particulier dans l’industrie pétrolière.

 

Comment on informe en Suisse 3

 

BOLIVIE

Glencore conteste la nationalisation de sa mine

Mis à jour le 22.06.2012 

Le géant minier zougois Glencore proteste vendredi contre la nationalisation d’une mine appartenant au groupe en Bolivie. Il se réserve le droit de demander une compensation.

Glencore exploite en Bolivie les mines de Bolivar, Colquiri et Porco, en partenariat minoritaire avec la Compagnie minière de Bolivie.

Glencore exploite en Bolivie les mines de Bolivar, Colquiri et Porco, en partenariat minoritaire avec la Compagnie minière de Bolivie.
Image: Keystone


Glencore a précisé que son objectif immédiat était de permettre une transition ordonnée de la mine de Colquiri (250 km au sud de La Paz) aux autorités boliviennes et de s’assurer du bien-être de ses employés.
Le groupe Glencore, ( 37.45 -2.09%dont le siège est à Baar, dans le canton de Zoug, a indiqué avoir "reçu aujourd’hui (vendredi) un décret suprême signé du gouvernement de Bolivie, nationalisant la mine de Colquiri (...) avec effet immédiat", selon un communiqué.

Le géant des matières premières a fait valoir que la mine de Colquiri, détenue par la filiale Sinchi Wayra depuis 2005, a versé à l’Etat bolivien plus de 70 millions de dollars (67 millions de francs suisses) en redevances, taxes et autres frais. Glencore a versé plus de 300 millions pour l’ensemble de ses opérations dans le pays.

Le groupe a également souligné que cette nationalisation intervient, alors qu’il était en train de finaliser ses contrats miniers avec le gouvernement bolivien, qui auraient relevé la participation de l’Etat à 55% des profits et aurait compris des investissements de plus de 160 millions de dollars sur les cinq prochaines années.

Sérieuses questions

Pour Glencore, la décision de nationaliser la mine de Colquiri "soulève un certain nombre de questions sérieuses au sujet de la politique future du gouvernement envers les investisseurs étrangers dans le secteur minier".

Le gouvernement bolivien avait officialisé jeudi, lors d’une cérémonie, le retrait de la concession d’une partie de la mine de Colquiri à Sinchi Wayra et la nationalisation de ses machines et de son équipement.

Selon le décret, la compagnie minière de Bolivie (Comibol, publique) "assume le contrôle de l’exploitation minière de Colquiri, ainsi que la gestion et l’administration des gisements accordés par contrat de location en 2000".

Le texte stipule également que "sont nationalisés les machines, l’équipement et les fournitures de la compagnie minière Sinchi Wayra".

Glencore exploite en Bolivie les mines de Bolivar, Colquiri et Porco, en partenariat minoritaire avec la Compagnie minière de Bolivie (Comibol, publique). Porco disposerait de réserves de minerais estimées à 811'000 tonnes et est administrée par Sinchi Wayra depuis 1999.

Selon Glencore, la production annuelle de sa filiale en Bolivie atteint 205'000 tonnes de concentré de zinc, 15'000 tonnes de plomb et 6000 d’étain sur l’ensemble de ses trois sites.

Le gouvernement de gauche du président Evo Morales a nationalisé en 2007 des actifs de Glencore en Bolivie.

 

Maintenant, à vous de juger.

La Canaille à choisi son camp, devinez lequel ?

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #L'Utopie - çà se construit.

Repost0
Commenter cet article

guevaranita 25/06/2012 14:50


j'ai  deviné .....................Le  même camp que moi .....................Votre article est super .........................................Cordial  salut    
guevaranita