Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Humanité et son nouvel usage du vocabulaire

 

 

 

Cela pourrait devenir lassant et cela même pour certain peut certainement commencer à l'être. Mais impossible de laisser passer cela sans réagir.


C'est une réaction sur un article de l'Huma. Publié le jour où la rédaction passe la main à de jeunes journalistes '(sauf pour les envoyés spéciaux qui sont au centre de ce coup de gueule).


Juste un détour mais certainement que les féministes et anti islamistes auront noté que le choix certainement représentatif de la quasi-totalité des jeunes femmes journaliste devait obligatoirement si on en croit les photos se faire sur une jeune stagiaire dont la singularité est de travailler en uniforme de soumise aux dogmes religieux.


La canaille attend avec impatience la réaction de journalistes comme Madeleine Riffaud, Françoise Germain Robin, Monique Houssin, Maryse Lelarge et quelques autres.


Mais revenons à ce coup de gueule plus ciblé sur la couverture journalistique de la guerre au Mali à partir de la page du déroulé de l'Huma.fr.


Cela commence par ce titre :

13-02-17--pullulent-disent-ils.JPG

 

Et là, La Canaille pour ne pas se tromper va consulter un dictionnaire à défaut d'ophtalmo tant il pense avoir mal lu :

"Pulluler" : foisonner, proliférer abonder se multiplier ; un peu comme on parle d'une vermine qu'il faut éradiquer : effacer, faire disparaître, supprimer éliminer. Abus de La Canaille ?


Comment peut-on lire cela dans l'Humanité :


Et si l’on en croit les habitants de Gao et des villages alentours, on peut s’attendre à de nouveaux incidents dans les prochains jours, si les bases toujours existantes ne sont pas démantelées, voire éradiquées." 

  

Certes l'adjudant de semaine qui plastronne à l'Elysée a usé de ces termes.


Et alors ? Faut-il faire de même pour coller à ce peloton qui va devenir d'exécution si des actes sommaires ne sont pas déjà engagés dans le silence médiatique qui recouvre le Mali ? Désolé mais un journal n'est pas fait pour traiter des évènements aussi à grave à la façon du talent d'un Audiard et il s'agit d'une guerre, pas des "tontons flingueurs"


Est-ce un langage digne de l'Histoire du journal ? L'envoyé spécial sous le coup de l'émotion ou après avoir vécu des scènes difficiles, dures peut à la rigueur s'emporter. Mais la Rédaction au siège du journal ? Pas de modérateur ni de contrôle de la ligne éditoriale ? Pas de chef de rubrique ou de département, plus de rédaction en Chef ?


Comme "ça" foisonne "on" éradique ?


Rarement dans la presse écrite française ce genre de tournure avait été utilisée depuis que l'Aurore et d'autres bien calés à l'extrême droite parlaient ainsi des patriotes algérien.


Les djiadistes qui sévissent au Mali ne sont ni patriotes ni algériens peut-être même sûrement pour beaucoup pas maliens. Ils se comportent comme toutes les armées coloniales, comme l'a fait la France sur le continent africain depuis bientôt deux siècles sans parler de la traite négrière.


Ils sont des monstres à neutraliser d'accord. Sans jugement au bord de fosses ? Mais ce qui sépare la bête de l'Homme c'est d'une part le discernement de l'autre de ne pas faire du bestial œil pour œil.


L'humanité, le journal, jusqu'à présent c'était toujours positionné du côté des insurgées de Buchenwaldqui livrèrent leurs bourreaux à la justice des hommes alors qu'ils pouvaient se venger.


Avec cet article faudrait-il maintenant le classer du côté des scribes des croisades anti cathares "tuez les tous, dieu reconnaitra les sien " ou de ces enlumineurs des paroles de ce louis N°9 qui fut sanctifié pour ses massacres et pogroms ??


Malgré des désaccords parfois lourds, impossible à Canaille le Rouge de s'y résoudre ne serait-ce qu'au nom de la mémoire de ceux qui pour défendre le titre, son sens et les principes qu'il porte se sont fait éradiquer pour nombre d'entre eux si nous reprenons les termes de cet article.


La Canaille attend avec intérêt la réponse de la direction du journal. 

 


 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article