Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Istamboul et la Turquie en ébullition. Pour aider à y voir clair

 

 

 http://files.newsnetz.ch/bildlegende/104070/1298406_pic_970x641.jpg

 Istamboul le 1er juin

 

Un des piliers de la recomposition de l'Otan est entrain de traverser une tempête politique et sociale provoquée par l'autoritarisme d'un gouvernement piloté par un parti, l'AKP adossé à ses principes d'intégrisme religieux.


La Turquie dans une construction complexe est à la fois un pays ou l'autoritarisme tient les rennes mais où la laïcité imprègne un tissu politique et sert de terreau aux exigences démocratiques.


Les islamistes tentent depuis des dizaines d'années de faire condamner la laïcité comme étant le pilier de cet autoritarisme auquel ils veulent en opposer un autre religieux qu'ils prétendent légitime au nom d'un "pouvoir démocratiquement élu", leur victoire étant le fruit de la répression du courant démocratique bâillonné avec l'assentiment et l'aide active de l'Otan. Otan qui a besoin de cette tête de pont de l'impérialisme comme on le voit actuellement pour mener sa politique d'agression contre la Syrie.


Les manifestations du moment sont l'expression de l'irruption du peuple pour faire reculer les autocrates et exiger de plus et mieux respirer librement, pour repousser toutes ces manigances des états majors politiques et militaires qui jouent la paix dans la régions contre tout les peuples qui l'habitent.


Quand la Turquie entre en ébullition, nous ne sommes jamais loin de la question des droits du peuple kurde, des suites du génocide arménien, des droits du peuple palestiniens ou de la question chypriote c'est la poudrière du caucase qui s'irrite.

 

C'est dire l'inquiétude des impérialismes occidentaux et islamistes, les derniers pouvant perdre un point d'appuis décisif dans leur offensive antidémocratique au moyen-orient et révélant en pleine lumière leurs complicités avec l'Otan.

 

Toute percée démocratique en Turquie affaibli les pouvoirs réactionnaires dans les Balkans et tout l'espace de la Caspienne à la péninsule arabique, de Tunis à la mer noire. Les peuples en lutte pour leur libération dont les peuples palestiniens, Syriens et libanais suivent avec attentions les évènements. 


http://s2.lemde.fr/image/2013/06/02/534x267/3422538_3_edb6_sur-la-place-taksim-le-2-juin_43d00dd4d1d358311b399ffca104f79d.jpg

Place Taksim, 02/06/2013

 

La répression sur la  place Taksim a été féroce :


 Deux personnes auraient perdu la vie lors des heurts de ces derniers jours, a indiqué dimanche Amnesty International (AI).


Les manifestations se déroulent dans tout le pays jusqu'à Ankara où des milliers de personnes tentent de marcher vers les bureaux du premier ministre.


Ce qui est aussi écoeurant qu'incroyable c'est de voir les alliés de la Turquie appeler Erdogan à " de la retenue" (sic). En gros, quand on connait les pratiques historiques des forces de repression turques, c'est "Tuez les mais pas en public' ou "mettez les en taules avant de cogner". Fabius au nom du gouvernement français à endossé le même costume : 


 «La position de la France est de demander qu'on fasse preuve de retenue et qu'on aille vers l'apaisement», a-t-il déclaré lors de l'émission Le Grand rendez-vous Europe 1/I-télé/Le Parisien.«Je rappelle qu'on a affaire (en Turquie) à un gouvernement qui a été démocratiquement élu», a-t-il déclaré.


La police turque a interpellé plus de 1700 personnes dans les différentes manifestations, 235 manifestations ont été recensées dans tout le pays depuis le 28 mai,


Piteux, en France les partis qui historiquement ont toujours été du côté des peuples face à toutes les dictatures sévissant à Ankara ou ailleurs sont d'un silence assourdissant. 


 

Je suis dans la clarté qui s’avance
Mes mains sont toutes pleines de désir
Le monde est beau
Mes yeux ne se lassent pas de regarder les arbres
Les arbres si verts, les arbres si pleins d’espoir
Un sentier s’en va à travers les mûriers
Je suis à la fenêtre de l’infirmerie
Je ne sens pas l’odeur des médicaments
Les oeillets ont dû s’ouvrir quelque part
Être captif, là n’est pas la question
Il s’agit de ne pas se rendre
Voilà.


.http://dubleudansmesnuages.com/wp-content/uploads/2009/04/nazim-hikmet-image5gu3.jpg

      Nazïm Hikmet un des plus grand poëte du 20ème siècle, dans sa geole (communiste turque  condamné à 28 ans et 4 mois de prison pour « activités anti-nazies et anti-franquistes), mort en exil  

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article