Ha ! ha! ha! Hue continue son chemin vers dia

Publié le 13 Septembre 2012

http://md0.libe.com/photo/430787/?modified_at=1339581507&ratio_x=03&ratio_y=02&width=476

Brève de plongeoir.

"L’ancien numéro un du PCF, Robert Hue, sénateur du Val-d’Oise, a annoncé jeudi à l’AFP qu’il quittait le groupe communiste du Sénat (CRC) pour rejoindre le RDSE (à majorité radicaux de gauche)."

Qu'ajouter de plus ?

 


Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #En passant - juste un mot

Repost0
Commenter cet article

RBOBA 19/09/2012 22:18


Ce n'est pas étonnant, il (R.Hue) est plutôt un "pionnier" dans son domaine, il a amorcé le démentèlement du PCF; se rappeler son "Nous sommes tous des Américains" au lendemain du 11 Septembre
2001.


Ses "héritiers" achèvent le travail. Jacques Fath (rien à voir avec le parfumeur du même nom décédé (lui au moins) depuis longtemps, responsable des relations internationales au pcf (tiens, ils
en ont encore, avec qui : le Quatar, l'Arabie Séoudite, les USA, etc....) et qui lui ne semble pas au parfum en ce qui concerne la Syrie et ce qui s'y passe, à déclarer à la dernière fête de
l'Humanité, je cite "Pour que la paix soit possible, il faut que Bachar Al Assad tombe, c'est l'unique solution" (sic). Qu'il tombe comme.......Khadafi ? Un appel au meurtre après celuis de notre
"Ministre étranger aux affaires de la France" qui avait déclaré : "Bachar ne mérite pas d'être sur terre".

Tourtaux 14/09/2012 08:35


Par les temps qui courent, les traîtres pullulent!

Pedrito 13/09/2012 23:04


Ecoeurant. Pourri. J'ai pas de mots pour qualifier les liquidateurs du rêve.

canaille le rouge 14/09/2012 07:28



"on liquide et on s'en va "


Vieille démarche commerciale des braderies et fin de marchés



roger colombier 13/09/2012 17:45


Ce qui m'étonne, ce n'est pas R.H. quitte le groupe des sénateeurs communistes, mais pourquoi ledit groupe n'a rien fait pour l'écarter de son groupe. Mais peut-être que je pose une mauvaise
question, non?

canaille le rouge 13/09/2012 18:46



Attention Roger, attention. Cela confine à l'esprit critique voire à la subversion