Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grèce; les luttes continuent

A tous les travailleurs et jeunes

 

Le 20 mai, on fait grève dans les usines, les services, les bureaux, les écoles, les chantiers de construction, dans tous les lieux de travail.

 

Notre message sera encore plus tonitruant que la grève du 5 mai, qui était déjà une grève sans précédent. Notre slogan est : AUCUN SACRIFICE POUR LA PLOUTOCRATIE. Aucun sondage d'opinion truquée et aucun média aux ordres ne seront en mesure de le couvrir.

 

Les grèves antérieures, en particulier le 5 mai, et les manifestations de travailleurs avec le PAME ont inquiété le gouvernement et les patrons. Nos activités ont été un message fort condamnant les mesures anti-populaires et barbares. Elles ont été un message d'espoir pour les travailleurs dans toute l'Europe. Elles ont été une étape essentielle de notre alliance avec les commerçants indépendants, les artisans et la petite paysannerie.

 

Nous pouvons faire de leur inquiétude une peur permanente. Nous pouvons terroriser les terroristes du gouvernement, des employeurs, de l'Union européenne, du FMI, des provocateurs cachés et visibles.

 

Notre message et notre revendication seront tonitruants. Nous ne nous préparons pas à capituler ni à vivre dans cette barbarie anti-populaire, ni nous ni nos enfants. Dans notre conscience, nous rejetterons toujours ces mesures et la propagande malhonnête qui les accompagne.

 

Notre lutte va s'accroître. Chaque jour, nous rassemblerons des forces et nous nous préparerons pour battre les forces du capitalisme et leur système.

 

Ils savent que nous pouvons tôt ou tard le faire ; c'est pourquoi ils ont peur, ils font du chantage, ils menacent, ils terrorisent, ils recourent à des provocations cachées ou visibles.

 

MAIS ILS NE PEUVENT PAS SOUMETTRE LE PAME

ET ILS NE PEUVENT PAS SPOLIER POUR TOUJOURS

LES MASSES POPULAIRES.


La classe ouvrière et les autres couches populaires peuvent, avec leurs organisations (le PASEVE - Front des commerçants indépendants et des artisans - et le PASY - Front de la paysannerie pauvre), devenir et deviendront une force de renversement et de changements profonds.

 

 car nous ne voulons pas travailler pour 40 ans sans droits, avec des salaires de misère et être à la retraite à 70 ans avec une pension de charité de 300 euros !

 

TOUS ENSEMBLE EN GREVE

 

Toute la classe ouvrière et les couches populaires à la grève et aux manifestations du PAME (à Athènes, à la place d'Omonoia à 10h du matin)

 

AUCUN SACRIFICE –

EXIGEONS QUE LA PLOUTOCRATIE PAYE LA CRISE

ON FAIT GRÈVE le 20 mai,

 

 

Une info que nous n'avons pas eu: 
15 mai 2010 : Rassemblement massif de plus de 100 000 manifestants à Athènes à l'appel du KKE

15 mai ath

 

Le rassemblement de samedi a débouché sur un défilé vibrant

Le rassemblement du KKE qui se tenait le samedi 15 Mai sur la Place Pedion Areos était un vibrant flot rouge de manifestants. Les slogans et l'atmosphère du rassemblement ont reflété la détermination de l'ensemble de la population à résister, à lutter, à défendre leurs droits et à ouvrir la voie à un nouveau cap par leurs luttes de classe. Dès les tout premiers moments, le rassemblement national du parti s'est imposé comme une des manifestations les plus massives qui se sont déroulées à Athènes ces dernières années.

L'impact du rassemblement, le message de dizaines de milliers de communistes, de sympathisants, d'amis du parti et de la KNE (JC Grecque), de personnes qui coopèrent avec le parti, d'organisations de masse du mouvement populaire, d'intellectuels et d'artistes venus des quatre coins du pays jouera un rôle de catalyseur dans les prochains jours.


Il aura un impact particulier dans les moments à venir où il faudra prendre ses responsabilités; pour les luttes quotidiennes des travailleurs et du peuple, pour l'amélioration de leur organisation; pour le travail infatigable du KKE et de la KNE en vue de la formation d'un front, pour une autre voie de développement, l'économie et le pouvoir populaires, le socialisme.


L'éloignement et la fatigue n'ont pas dissuadé la participation au rassemblement. Les cortèges étaient tellement énormes qu'il a fallu plus d'une heure pour leur permettre de rejoindre le lieu où le rassemblement se tenant. « Le KKE ne signe pas une déclaration de repentance pour l'impérialisme », « Rejoignez-nous, il y a une solution », « Les gagnants doivent être le peuple et non les monopoles », « Organisation, alliance, pouvoir populaire » étaient les principaux slogans du rassemblement.


Le rassemblement de masse et le défilé du KKE ont été couverts par la radio et la chaîne télévisée « 902 ». Les médias bourgeois grecs (à l'exception de la chaîne télévisée publique) ont cherché à étouffer le rassemblement et le défilé du KKE. La station de radio « SKAI » a signalé dans ses journaux d'information une manifestation de 30 personnes à Salonique tandis qu'elle ne disait pas un mot sur les 100 000 manifestants du rassemblement du KKE délivrant une « information » incroyablement bourgeoise.

D'autre part, « Associated Press » a trahi la vérité en parlant d'une manifestation de 6 000 personnes.

Il est évident que la participation de masse dans le rassemblement du KKE a gêné la bourgeoisie, les monopoles et leurs serviteurs. Contraintement aux médias Grecs, plusieurs médias internationaux tels qu'Euronews et Vesti ont fait référence au rassemblement du KKE:

 

Pour avoir l'info, voici où les toucher (en français) :http://fr.kke.gr/

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article