Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Goncourt ou bouche à oreille?

http://www.walterretourenresistance.com/medias/6_messager.jpg

 

Le Canard Enchainé l'a publié avant moi, cela m'était venu durant les fêtes mais on a les devanciers qu'on mérite (quelle modestie !), La Canaille se proposait de faire un peu de littérature comparée entre deux ouvrages à diffusion massive celui de Houellebecq et celui de Stéphane Hessel.

C'est qu'il ne faut pas garder ses colères et ses coups de cœur.

Tout conduit à engager cette comparaison : le format, les formes d'édition et leurs réseaux, leurs moyens, les contenus comme les valeurs que portent chacun des auteurs.

Tout les oppose.

Symbole qui dépasse les académiciens concernés encore que certains assument avec ostentation une hérédité au passif conséquent, les Goncourt, crème affinée de la réaction du 19ème siècle, fourbisseurs de répression et porteurs de haine sociales raciales ont bien mérité du prix 2010 qui porte leur nom. En quelque sorte un ajustement des balises idéologiques dans un environnement complice. Radio télévision presse et tout ce que la "com" médiatique sait produire dès lors qu'il faut diffuser les idées rancies est mobilisés pour la farce rituelle de chez Drouant.

De l'autre caché derrière une montagne de maintenant 950 000 exemplaires diffusés par un bouche à oreille complice, un discret monsieur qui porte des valeurs et les met à disposition pour les faire partager, en appelle à l'indignation pour en faire une efficace machine à détruire les idées reçues. Pas de bousculade dans les cuisines, juste un pique nique au plateau des Glières, moins de média mais tant d'humanité !

Pour Stéphane Hessel, pas besoin de puiser dans Wikipédia pour trouver des idées. Celles qu'il propose parce qu'ancrées dans l'humanité et aux pages encrées il y a 70 ans par des humanistes de combat affichent des repères qui peuvent .extirper les Hommes du conformisme ambiant tel que celui réactionnaire promu par Houellebecq.

Entre l'humanoïde qui souhaite la mort de l'autre, son absence de morale au point de donner des leçons depuis son refuge fiscal d'outremer et qui se réfugie dans un individualisme qui lui vaut les honneurs de l'Élysée et l'humaniste qui appelle à s'indigner au nom de l'humanité et du dessein commun du genre humain, qui pour cela fait partie des "black listé" du pouvoir, une lecture de l'avenir est possible.

En dernier ressort, tout dépend non pas des auteurs en question, c'est le message de Stéphane Hessel mais du choix des lecteurs citoyens, de leur capacité à marginaliser le premier et faire rayonner ce que promeut le second.

Quel programme les amis des tyrans du Maghreb devisant de façon policée: 

http://www.bernard-henri-levy.com/wp-content/uploads/2010/11/HOUELLEBECQ_BHL_athenes1110PM06-300x199.jpg

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article