Gaza ou l'art de maquiller les scènes de crime

Publié le 23 Juin 2012

 

http://newsimg.bbc.co.uk/media/images/42938000/jpg/_42938059_building_ap416.jpg

 

Si les mots ont un sens et au delà de la persistance de l'agression complaisamment tolérée par l'Otan et tous les pays qui y participent :

Et juste pour montrer comment se construit un commentaire qui  idéologiquement doit aider Israël à ne pas rendre de compte devant la communauté internationale :


Gaza : deux Palestiniens tués dans des raids israéliens

Le Monde.fr avec bip bip  | 23.06.2012 à 08h51 • Mis à jour le 23.06.2012 à 8h51

linkedin


 

Un pompier et un policier du Hamas tentent de contenir un incendie à la suite d'un raid israélien samedi 23 juin, à Gaza.

 

 

 

"Depuis le début de ce nouveau round de violences, lundi, douze Palestiniens ont été tués par des frappes israéliennes, en majorité des combattants."


 Deux Palestiniens ont été tués et plus de vingt blessés en 24 heures lors d'une série de raids aériens israéliens sur la bande de Gaza, en dépit d'une trêve annoncée mercredi entre le Hamas et Israël.

Un Palestenien âgé de 20 ans, a succombé vendredi soir à ses blessures aprèsavoir été touché par une frappe aérienne vendredi alors qu'il circulait à moto dans le nord de l'enclave palestinienne, selon des sources médicales palestiniennes. Deux autres Palestiniens ont été légèrement blessés au cours du même raid, ont précisé ces sources.

Un autre Palestinien, âgé de 29 ans, avait été tué et deux autres Palestiniens blessés, dont un grièvement, dans un autre raid, à l'est d'Al-Boureij, dans le centre de la bande de Gaza, près de la frontière avec Israël, selon des sources médicales locales. L'armée israélienne a confirmé dans un communiqué un raid aérien "visant un groupe terroriste pendant des préparatifs de tir de roquette à partir du centre de la bande de Gaza".

 

Regardez bien le sous titre de l'article : "en majorité des combattants ".

S'il annonce majorité, Pourquoi si ce n'est pour détourner l'attention de ce qu'en minorité, ils ne le sont pas.

Ces victimes sont donc des victimes civiles d'une agression extérieure sur un territoire colonisé mais sous protection théorique de l'ONU qui reconnait dans sa charte le droit de résister à toute agression reconnue par l'ONU par 1967 amis qui épuisée par ses reconnaissances ne mène plus d'offensive diplomatique ou pacifiste.

Toujours en gardant les distance nécessaire au commentaire remplacer Tel Aviv par Damas et Israël par Syrie et réécrivez l'article. Voila comment se mène une guerre idéologique. 


 



Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Colère

Repost0
Commenter cet article