Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cahuzac : Et la petite voix dirait vrai ?

 http://www.comptebancairesuisse.com/wp-content/uploads/comment-ouvrir-un-compte-en-suisse.jpg

Pour cadrer les choses, ce texte de Jaurès interpellant le ministre des finances lors du débat budgétaire le 21 novembre 1893 (un certain Peytral est le Cahuzac de l'époque et c'est casimir Perrier qui est le Bartolone du moment)*:

"Alors, messieurs, avec ce gouvernement sauveur qui aura marché sur le fantôme, qui aura dissipé le cauchemar, vous pourrez vous livrer en toute sécurité, en toute sérénité à la petite besogne quotidienne. Dans la maison capitaliste consolidée, vous pratiquerez quelques petites réparations pour passer le temps. "  

 

C'est l'histoire d'un Cahuzac à malice.


Donc le monsieur, vous savez l'homme qui volait des milliards dans la poche des travailleurs pour en faire de la tirelire à patron, oui , ce bonhomme pour qui les profits d'aujourd'hui sont les investissement de plus tard et les emplois d'outre temps est de plus en plus cerné par la réalité de son compte en Suisse.


Pas forcément un crime pour un bourgeois capitalo funambule en fraude fiscale mais pour un cidevant dirigeant du PS demandant des sacrifices au nom de la lutte contre le déficit budgétaire, cela fait désordre dans le paysage fiscal et politique.


Un ministre du budget qui a un compte en Suisse, point de vue déontologique, c'est comme si un ex dirigeant de la CFDT devenait conseiller économique d'un membre de l'UMP ou inspecteur général des affaires sociales . 


allo, pardon, c'est déjà la réalité ? Oh pardon on va trouver autre chose.


Ben alors. Reste plus qu'à voir le PS fournir des armes à des milices djihadistes quoi c'est fait aussi ? Ou le ministre du travail s'asseoir sur les résultats des élections professionnelles et nous saurons à quoi ressemble le concept de forfaitures peint en rose.


Et si la canaille dit qu'ils font le lit du FN, d'aucun vont encore trouver le moyen de dire qu'il est outrancier.

 

Ce qui est des plus drôle finalement c'est que le temps passant il s'avère que ceux qui durant des années ont lancé sur les ondes et dans les feuilles de choux les litanies sur l'or de Moscou sont descendants compris bruns-bleus, bleus- blancs,  roses toutes nuances, les abonnées aux paradis fiscaux, les Henri Charrière de l'évasion fiscale. 


 

D'après le site d'information Mediapart, l'enquête préliminaire pour "blanchiment de fraude fiscale" visant Jérôme Cahuzac aurait reconnu que l'enregistrement fourni par ses journalistes était authentique.

Dans cet enregistrement, l'actuel ministre du budget reconnaît avoir un compte non déclaré à l'UBS de Genève. D'après le site, la bande n'aurait pas été manipulée et il s'agirait bien de la voix de M. Cahuzac.

"Ça me fait chier d'avoir un compte ouvert là-bas, l'UBS c'est quand même pas forcément la plus planquée des banques", dit l'homme à un interlocuteur non identifié sur l'enregistrement diffusé par Mediapart datant, selon le site, de la fin de l'année 2000. Cet enregistrement était en possession depuis douze ans de l'avocat Michel Gonelle, ex-rival politique de Jérôme Cahuzac dans le département de Lot-et-Garonne.

Interrogé, le parquet de Paris n'a fait aucun commentaire sur les informations de Mediapart. Le ministère du budget n'a également fait aucun commentaire.

 TROIS TÉMOINS

Une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale a été ouverte le 8 janvier pour déterminer si, comme l'affirme Mediapart, le ministre délégué au budget a détenu dans les années 2000 un compte en Suisse. Selon le site d'information, ce compte aurait été clôt en 2010 et les avoirs transférés, par des montages complexes, à Singapour.

Par ailleurs, trois témoins ont authentifié devant les enquêteurs de la Division nationale d'investigations fiscales et financières (Dniff) la validité de l'enregistrement, indiquent Mediapart et Le Parisien. Il s'agit d'un huissier à qui M. Gonelle avait confié une copie de l'enregistrement, d'un ancien gendarme reconverti dans le privé et réputé proche de Michel Gonelle, poursuit le site. Parallèlement, un détective privé ayant travaillé pour Patricia Cahuzac, l'épouse du ministre, actuellement en instance de divorce, a assuré que cette dernière lui avait fait part de l'existence d'un compte en Suisse détenu par son mari, indique Mediapart.

 

*vous comprennez le pourquoi de la soif d'histoire de La Canaille ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

RBOBA 16/03/2013 18:42


Tout à fait, nous comprenons. Comme quoi l'histoire devrait être mieux enseignée et passionnerait ainsi les futurs citoyens/électeurs.