Equation nouvelle sur E=MC2

Publié le 8 Mai 2013

Suite du débat de la semaine dernière, et en sachant raison garder, juste une réflexion.


http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/156234/gd/1231922616/L-ATTENTAT-TERRORISTE-DU-WORLD-TRADE-CENTER.jpg       http://static.ladh.eu/pictures_news/art_229845.jpg

 

 

 

 

 

L'attentat du "world trade center" NewYork, un acte terroriste a fait des centaines de morts.

Les chiffres tournent autour de 3000 morts.


Il est donc normal qu'un évènement de cette nature ait reçu un traitement particulier mobilisant les média des jours et des jours.


L'effondrement de l'usine de Dacca lié au comportement terroriste des patrons du site et de leurs donneurs d'ordre est un drame dont le bilan encore provisoire au 8 mai dépasse les 800 morts.

 

Il aurait donc été normal qu'un évènement de cette nature reçoive un traitement particulier mobilisant tout autant les média des jours et des jours.


Ce n'est pas le cas.

 

Partons d'une simple formule mathématique permettant de comparer les deux évènements sur la base d'une victime à Nex Jork est égal à une victime à Dacca.: 

X . 3000 = Y jours de passage en boucle 24h00 sur 24 sur toutes les TV de la planète.

X' .  800 = Y' heures de passages en flash sur certaines TV d'une parie de la planète.

 

or X X'(3000/800 =3.75) ou (3.75) est le coefficient de pondération assurant identité de traitement.

et donc à la louche, Y= Y'(1000).


entre 3.75 et 1000, il y a comme un défaut.


Est-ce à dire que les deux évènements ne serait pas comparables ? Alors, pourquoi ?


La question est posée de savoir pourquoi ce diffrerentiel de traitement qui, appliqué au deux évènements, fait que la déontolgie journalistique est si bigrement bousculée.

 

Pourtant l'organisateur des attentats du 11 septembre était du même monde, des même receptions, des mêmes circuits financier que les patrons et donneurs d'ordres de Dacca.

 

Canaille le Rouge est prêt à parier que les "sérials socials killers" des deux évènements ont du plusieurs fois se croiser aux ventes de yearlings de Deauville (là où le petit Bayrou fait vivre sa petite entreprise agricole).


Des milliers d'employés à Nex York, bientôt un milliers douvrières et d'ouvriers à Dacca, assassinés par la même caste.

 

Quels critères pour justifier l'inégalité de traitement des morts autre que le pays et le statut social des victimes, celui politique du pays où les assassinats ont été commis ?


Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Du côté du capital

Repost0
Commenter cet article