Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

12 ème jour de grève, le point sur le conflit. Communiqué CGT

 

 

 

http://a7.idata.over-blog.com/1/21/74/16/logos/CGT.jpg12ème jour de grève…

Le contenu des discussions/négociations s’étoffe

sous la poussée des mobilisations

Durant tout le week-end, des rencontres se sont tenues entre les Directions Régionales et les représentants des organisations syndicales inscrites dans l’action. Les militants CGT prennent appui sur les fortes mobilisations des cheminots en grève depuis le 6 avril 2010 pour mettre du contenu dans ces discussions et tracer des perspectives de négociations efficaces.


Le Ministre WOERTH et le Secrétaire d’Etat BUSSEREAU, qui se répandent ce week-end dans la presse pour appeler à la reprise du travail à la SNCF, devraient s’adresser à la Direction de la SNCF qui a dans ses mains les moyens de mettre un terme à ce conflit. Aucun cheminot dans l’action n’a comme ambition de s’éterniser dans la grève, mais tous estiment que le niveau de mobilisation, le mécontentement exprimé et les revendications affichées nécessitent des réponses adaptées de la partde la Direction de l’entreprise.


N’en déplaise à M. BUSSEREAU, auquel s’adresse aujourd’hui la Fédération CGT, le rapport de force a permis l’ouverture de discussions sur l’ensemble du territoire. Le produit de ces rencontres est et sera soumis partout à l’analyse et à l’appréciation des assemblées générales représentatives des cheminots en grève. Il appartient aujourd’hui aux dirigeants nationaux et régionaux de prendre leurs responsabilités et de s’engager sur le contenu des négociations qui feront suite à ces réunions de concertation. Si tel est le cas, les militants CGT et les cheminots inscrits dans l’action sont disponibles à tout moment.


Dans de nombreux endroits, la mobilisation est toujours conséquente, les cheminots en toute lucidité placent sous leur vigilance et leur contrôle le dialogue social qui semble se remettre en marche au sein de la SNCF. Il est dommageable à tous, cheminots en grève comme usagers privés de transport, que la Direction de la SNCF ait mis autant de temps pour comprendre quel était son devoir. Les militants CGT sont à l’ouvrage en cohérence et dans l’unité dans toutes les régions pour faire avancer de façon significative les discussions. Il est regrettable que tous les interlocuteurs représentant la Direction de la SNCF, notamment ceux du Fret, n’en fassent pas de même et ne mettent pas de manière identique l’énergie et la volonté nécessaires dans la construction des discussions susvisées.


Dans ce contexte et en sachant mesurer le contenu des engagements pris par leur Direction Régionale, les cheminots réunis en assemblées générales ont suspendu le mouvement dans certaines régions. C’est, par exemple, avec le même état d’esprit de responsabilité que les cheminots de Clermont Ferrand, que les ASCT de Limoges et de Brive la Gaillarde ont suspendu le mouvement tout en prévenant leurs dirigeants régionaux et locaux que les négociations qui vont se poursuivre dans les jours à venir seront mises sous haute surveillance.


La Fédération CGT des cheminots se félicite que le travail en cours de ses militants et la pression exercée par les cheminots enfoncent des coins dans la politique d’éclatement de l’entreprise publique et de démantèlement du service public ferroviaire. De manière équilibrée et coordonnée, tous les éléments seront analysés et fournis par la Fédération CGT des cheminots pour que les assemblées générales de cheminots en grève puissent prendre ensemble les décisions qui leur appartiennent sur les suites à donner à ce conflit en ayant à coeur de conserver l’unité du mouvement.

Montreuil, le 18 avril – 19 H

 

Dernière minute : au bout du 12e jour de grève, la Fédération SUD Rail

appelle à la grève générale. C’est bien… sauf qu’il aurait été plus utile et

cohérent qu’elle ne soit pas quasi absente lors des 8 premiers jours du

mouvement !

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article