Dévissage

Publié le 28 Juin 2012

 http://3.bp.blogspot.com/_ae1IhJbNowc/SMU7P-PQlYI/AAAAAAAAB7g/gxkXu3I1cMM/s320/parisot.jpg

En rouge et poing tendu, comme Aubry dans les manifs, elle accompagne ce raisonnable changement.

 

 

Pour nombre de ceux qui d'abord pour chasser l'ex ont voté pour le "nouveau" le réveil est glacial.


La canaille qui n'a pas joint son énergie à faire campagne pour "pinky watwatcher " s'en félicite au regard de la dégringolade qui est entrain de se produire et dont nous ne voyons pas le fond à ce jour :


Le Smic, Valls et l'immigration, De Robien au BIT (certainement que dans la précipitation on en oubliera) et maintenant la déclaration sur la supra nationalité qui est tout sauf du fédéralisme (que La Canaille ne soutient pas et même combat) puisque le fédéré garde son libre choix au sein de la fédération alors que là,  ce sont des entités extérieures qui se substituent aux prérogatives parlementaires dans des domaines aussi décisifs que les lois et le Budget, bientôt la totalité de la politique de défense.

 

Une procédure mises en place avec le principe de subsidiarité qui impose aux états (consentant) de transposer chez eux les normes décidées par l'UE. Notons que la Grande Bretagne a refusé l'Euro, preuve qu'il est possible à un gouvernement de dire non.


Digne héritier de Guy Mollet, Hollande nous refait le coup de 56 : donnez moi la confiance pour jouer "ailier gauche offensif" ; hop,à peine la confiance acquise, changement de stratégie il joue centre droit défensif et demande un renfort de sélectionneur à la Bundes-Ligua.

 

http://a5.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/403549_253602291419959_1984439252_n.jpg


Ne seront surpris que les naïfs et que ceux qui refusaient d'entendre tant la manoeuvre était annoncée à l'avance.


"Le chef de l'Etat a reçu la chancelière allemande à l'Elysée à la veille du conseil européen. Et a affirmé que les deux pays voulaient travailler ensemble à bâtir une Europe forte."


Pourquoi ce coup de gueule maintenant ? A cause de ceci publié par Libé de ce matin :

"La France et l’Allemagne veulent «approfondir l’union économique, monétaire et demain politique», a déclaré mercredi François Hollande en recevant la chancelière allemande Angela Merkel à la veille d’un sommet européen jugé déterminant pour l’avenir de la zone euro.

«Nous sommes aujourd’hui à la veille d’un Conseil européen important, nous avons déjà bien travaillé. Il y a eu des progrès, notamment sur la croissance qui a été l’objet de nombreuses discussions qui ont abouti. Le Conseil européen aura à en décider», a déclaré M. Hollande sur le perron de l’Elysée.

«Nous sommes aussi conscients des mesures que nous devons préparer pour la stabilité financière et nous voulons, l’un comme l’autre, approfondir l’union économique, monétaire et demain politique pour arriver à une intégration et à une solidarité, l’intégration autant qu’il est nécessaire, la solidarité autant qu’il est possible», a-t-il poursuivi.

«Voilà l’esprit qui nous caractérise au moment où beaucoup regardent l’Europe. Nous voulons affirmer sa cohérence, sa force, son unité et sa solidarité», a conclu le chef de l’Etat français.

«La situation est sérieuse, nous avons l’obligation de construire l’Europe forte et stable de demain», a renchéri Angela Merkel devant la presse.

«Nous avons fait des progrès significatifs sur le pacte sur la croissance, j’espère qu’il pourra être adopté demain», a poursuivi la chancelière, «il nous faut plus d’Europe, il nous faut une Europe qui fonctionne, les marchés l’attendent, il nous faut une Europe dont les membres s’entraident les uns les autres», a-t-elle poursuivi.

Après leur déclaration, le président et la chancelière ont rejoint les jardins de l’Elysée pour un entretien d’un quart d’heure, avant de passer à table, selon la présidence française.

 

Il ne s'agit pas d'une fuite en avant mais bien d'un plan stratégique qui poursuit le oui à Maastricht, le refus d'accepter le NON du peuple de 2005 et l'accompagnement conscient de la forfaiture de Versailles. Autant de raisons qui poussent la porte parole du capital à trouver cette politique raisonnable.


Même peint en rose une politique de droite reste une politique de droite. Ceux qui entretienne l'illusion d'une possible inflexion par le travail parlementaire sont trop expérimenté pour ne pas savoir que c'est totalement vain d'y croire. Dès lors ils mentent à ceux dont il prétendent défendre les intérêts. Disons le clairement, pour avoir un groupe l'ex PCF devenu FdG est allé à Canossa.


S'il veut, mais le souhait-il reconquérir un peu de confiance populaire, il ferait mieux de croiser le fer avec les mesures gouvernementales plutôt que de se plaindre de n'avoir pas eu accès aux strapontins. A entendre les gémissements c'est à croire que si les vers ont quitter la corbeille à fruits qui se voudraient rouges ils ont laissé sur place un bureau des pleurs.


Pourtant, ils auront droit au photocopieur et à la conférence des présidents, le peuple, lui ce sera 2% pour les uns et au bout de trois ans les Charter peint en rose de Valls, la casse de l'emploi vécue comme une fatalité.Ce gouvernement et tous ceux qui postulent à être dans sa majorité vont-ils faire preuve de courage politique pour interdire à PSA son plan de licenciement? Ce même gouvernement va-t-il prendre des mesures contraignantes pour stopper un patronat qui prend le relais de sa droite officielle battue pour mener frontalement son combat de classe ? 

 

Ne reste plus au Medef au nom du réalisme de demander d'aligner les CDI sur ces trois ans et la boucle sera bouclée : 3 ans de Smic et dehors pour les uns, un SMIC jeune (et pourquoi pas jeunes jusqu'à 65 ans) qui tente de ressortir des cartons, la retraite qui ne reviendra pas à 60 ans si on ne va pas la chercher et qui sera alignée sur une "retraite jeune" pour relancer l'industrie des fossoyeurs qui ainsi viendra à bout du chômage.



 

 

♪-Et les profits, lonlaire♪

♪Et les profit, lonlà♪

♫ Qui eux ne manquent pas d'air, lonlaire♫

♫Qui s'accumulent en tas, lonlà♪.

 

Et maintenant, tout ceux qui ont interpellé La Canaille parce qu'il refusait de choisir à la présidentielle ? que disent-ils? Ils vont chanter en choeurs ou se dessiller et passer à l'action?

 


http://www.homecinema-fr.com/forum/gallery/image.php?album_id=62&image_id=953 

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Coup de gueule

Repost0
Commenter cet article