Déni de démocratie et projet pharaonique, gâchis.

Publié le 16 Octobre 2012

http://7seizh.info/wp-content/uploads/2012/10/arton1598-c1a21-470x248.jpg

 

Quand on en arrive là, plus d'espace de discussion possible. L'état montre sa vrai nature et ceux qui consuisent son char aussi 

Ce qu'en dit le Télégramme (extrraits):

Des convois de plusieurs dizaines de véhicules de gendarmerie ou de CRS, deux hélicoptères et d'importants moyens techniques: dès 6h30, hier, c'est un impressionnant déploiement de forces qui a convergé dans la nuit en direction de Notre-Dame-des-Landes, à une trentaine de kilomètres au nord de Nantes. Sur place, dans plusieurs lieux occupés où la presse avait été conviée car l'opération était éventée depuis plusieurs jours, lesopposants au projet d'aéroport, agriculteurs locaux ou anarchistes, finissaient leur veillée d'armes en écoutant «Radio klaxon», une radio pirate émettant sur la fréquence habituellement occupée par la radio d'autoroute du groupe Vinci, concessionnaire de l'aéroport. 

 

Les CRS et gardes mobiles contre le bon sens populaire qui s'oppose à des projets élitistes.

 

À partir de 6h45, une première expulsion était annoncée sur lesondes. Trente minutes plus tard, un détachement de CRS prenait position au lieu-dit «BelAir», occupé par une vingtaine de «squatters» qui lesaccueillaient en scandant:«On n'est pas des voyous. On vit ici, on reste ici». Épaulés par des gendarmes, lesCRS évacuaient de force leslieux, après avoir demandé ledéménagement de touslesmeubles, chargés dans uneremorque. Une scène quis'est répétée en différents endroits de la zone foncière prévue pour accueillir l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. En milieu de matinée, le préfet de Loire-Atlantique, Christian de Lavernée, indiquait que les onze lieux ciblés étaient sous contrôle. 

 

Plus facile à controler que l'évasion fiscale ou le trafic de capitaux et puis ce ne sont pas une poignée de manants qui vont avoir le front de s'opposer à un sous prefet à particule. On est au Pays des blancs n'est-ce pas ? quasiment sur les terre de Charette et les bleus pour peu qu'il soient un peu rouge foi de Charette et esprit de machecoul,  ici on n'aime pas. 

 

Faudrait voir à voir que le premier ministre, maintenant qu'il donne des gages aux aristos de la fraîche ne laisse pas sa trace en persistant dans son projet et puis Vinci paie si bien dans les marges qu'il ne faudrait pas tarir la manne.  

 

http://7seizh.info/wp-content/uploads/2012/10/Vinci_Degage_V11-470x248.jpg

 

Rédigé par canaille le rouge

Publié dans #Coup de gueule

Repost0
Commenter cet article