Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après le Munich monétaire le Canossa de la souveraineté : l'Assemblée Nationale délocalisée ?

 

http://www.lunion.presse.fr/media/imagecache/article-taille-normale/pqr_photo/2009/04/23/0000286118-0.jpgfermé pour cause de délocalisation
Vous vous souvenez peut-être de ces salariés sans papiers qui pour exiger leur régularisation avaient montré à la presse assez médusée les travaux divers qu'ils avaient effectués dans l'enceinte de l'assemblée nationale. 

Contre point de ceci, l'ami jean Levy sur canempechepasnicolas.over-blog.com nous passe l'article qui suit.
Serait-ce que Besson aurait convaincu les pontifes de l'UE de modifier toutes les constitutions de tous les états pour ne plus avoir de sans papier à l'assemblée nationale en fermant le Palais Bourbon: 

Faut-il enfin fermer le Palais Bourbon, le Palais du Luxembourg et renvoyer députés et sénateurs chez eux ?

Les ministres européens des Finances ont non seulement créé hier soir à Luxembourg de nouvelles sanctions contre les pays trop endettés (il s’agit de renforcer le pacte de stabilité) mais aussi de faire examiner leurs projets de budgets nationaux, au préalable,par l'UE, avant adoption conforme par les Parlements nationaux.
 
Selon le président de l'Union, Herman Van Rompuy, ces sanctions interviendront plus tôt, même lorsque la limite actuelle de 3 % du PIB n'est pas encore dépassée. Elles pourraient être décidées si un pays dont les comptes dérivent n'a pas respecté les mises en garde de ses partenaires, ou bien si le niveau global de sa dette gonfle trop vite.

A l'issue de la réunion, la ministre des Finances, Christine Lagarde, a déclaré que « les actes sont là».... 

Une décision d'autant plus historique que le budget, c’est le cœur de la souveraineté économique pour chaque pays, alors même qu'ils ont déjà abandonné leur souveraineté monétaire.

Reste à savoir quels types d’observations pourra formuler la commission, quelles contraintes elle pourra imposer, quelles sanctions pour les pays dont le déficit ou l’endettement resteraient excessifs. On est à la porte d’un gouvernement économique européen.

Les chefs d’Etat et de gouvernement en parleront lors de leur prochain sommet le 17 juin. (avec France Info, Le Figaro et Le Parisien ), 8 juin 2010
Voila comment "on" s'assoit sur les prérogative constitutionnelles du parlement d'un pays souverain, sur le droit français.

Pas de manif en vue. Le PC est transit, le PS en conclave mais comme il est d'accord... Le PG brasse de l'air sur les ondes mais ne prend pas d'initiative et les souverainistes de droite restent de ...droite; donc se couchent.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article