Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Davos ou Reykjavik ? 67 ans ou 60 pour la retraite ?

 

 

http://www.24heures.ch/files/imagecache/468x312/story/104586790.JPG

Ce n'est pas le Caire, ni Tunis pas même Athènes  mais Davos ce 29 janvier 2011

 

 

L’agence Reuters vient de révéler un document interne du gouvernement allemand. Juste avant l'ouverture des festivités antisociales de Davos. Il prône l’instauration d’un « pacte » qui imposerait, outre l’obligation constitutionnelle de l’équilibre budgétaire, un nouveau recul de l’âge de la retraite.

Écho de ce document, "Vous ne pouvez avoir une monnaie unique et des systèmes sociaux complètement divergents", a martelé la chancelière allemande Angela Merkel au forum de Davos. Fa# est exactement sur la même longueur d'onde. Avec un argument de fond qui parait frappé du coin du bon sens : "une politique monétaire unique ne peut plus survivre avec dix-sept politiques économiques et budgétaires". C'est le sens des déclarations du marquis du 20 sur la solidarité franco allemande.

Ce serait le prix à payer pour cette solidarité financière de la zone euro, instaurée à la cravache sur les peuples par les établissements et organismes financiers qui veulent garder la main sur les orientations à leur profit exclusif des finances publiques. L’Allemagne, au départ la plus réticente face à cette véritable révolution de la gouvernance de la zone euro, s’est résolue à payer pour venir en aide aux États les plus fragiles, mais a conditionné sa participation à une "restauration des compétitivités" qui passe par une harmonisation sociale (par le bas. Surprise ?) et fiscale (afin de permettre à l'industrie allemande d'affirmer encore plus son hégémonie et d'empêcher toute issue plus au moins protectionniste des états voulant affirmer leur souveraineté) Bref un nouveau Reich pour le grand capital sous pilotage allemand.

L'Allemagne montre l'exemple : retraite à 67 ans. Et au nom de l'harmonisation ce sera pour tous. Toi qui t'es battu contre la retraite à 62 ans, ils vont t'imposer 67 ans et au nom de la solidarité. Ce recul de l’âge de la retraite va concerner non seulement les Français, mais l’ensemble des Européens "afin d’alléger les contraintes pesant sur les budgets de l’Union".

De Maastricht à Lisbonne en passant par toutes les forfaitures, ceux qui nous annonçaient une harmonisation sociale européenne s'étaient bien gardé de dire que tous savaient déjà qu’elle se ferait dans ce sens… La crise a bon dos, elle est l'alibi d'un dessein programmé qui a besoin de la crise pour imposer ses vues.

Si pour l’instant, seule l’Allemagne a instauré la retraite à 67 ans dans la zone euro et même dans l’Union, l’Espagne, menacée par les marchés et sous le feu des agences de notation à leur service a annoncé cette semaine un projet de loi afin de faire passer l’âge légal de 65 à 67 ans. Le Danemark a mis le sujet à l’étude. La plupart des pays de la zone euro sont déjà à 65 ans (dont la Grèce qui a dû se plier à l’injonction de l’Union, de DSK et son FMI). Il y a des exceptions : la Slovénie, la Slovaquie, la Lettonie, Malte …et la France. Mais pour la France, du moins pas tout de suite, il ne faut gêner ni Fa# ni DSK ou les outils de substitutions que droite et pseudo gauche gardent au feu. Autant dire que pour l'instant, surtout pas de vagues et attendre l'après 2012.

La France (avec la fin de l'unanimité et les majorités qualifiées revendiqués par tous les tenants de cette UE) dans le calcul des euroïstes capitalocrates n’aura guère d’autre choix que de suivre ce mouvement … Bref, à terme, la zone euro ressemblera à une… grande Allemagne.

65 ans après la chute du IIIème Reich, un nouveau, celui des financiers du 3ème et de celui là parvient à ses fins : Le profit comme but, moteur et obligation. Les divisions racistes, la concurrence sociales des peules, l''anihilation de leur souveraineté, le retour vers la barbarie sociale et humaine.

Les collabos d'hier se sont donnés des héritiers compétents. Vont-ils gagner, rien n'est mois sûr. Les ondes diverses de l'Islande à la Grèce, du Portugal à la France, la colère sociale et politique qui reprend en Italie, les évènements en Afrique montrent que le Davosland s'inquiète des mises en mouvement sur la planète. Les peuples démontrent qu'ils ont les moyens de faire trébucher et bloquer ces choix.

 

Dans l'ignorance totale des média qui détaillent chaque épisode de la vie de Monaco, L'Islande se réapproprie sa souveraineté pour construire sa voie pour assurer son développement :  

 http://npa06nice.free.fr/IMG/jpg/20100306_ECO_Iceland.jpg

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article