Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coucou, les revoilou

http://storage.canalblog.com/10/85/60471/61954729.jpg

 

L'extrait d'article qui suit date de 2006, Fa# n'était encore que candidat au Château que déjà:

 

"A l’issue d’une nouvelle navette entre Tripoli et Paris, le député UMP qui préside le groupe d'amitié France-Libye, mais aussi la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, Patrick Ollier, affirme que la France et la Libye devraient signer un accord de coopération sur le nucléaire civil «dans les quinze jours-trois semaines». Le député Ollier ajoute qu’il s’agit d’un «un accord d'Etat à Etat sur une coopération dans laquelle des entreprises vont certainement trouver leur place dans un deuxième temps». Il cite en particulier le groupe français Areva, leader mondial dans le domaine de l’énergie nucléaire."....


par Monique  Mas

Article publié le 06/03/2006 Dernière mise à jour le 06/03/2006 

 

Le compagnon de MAM n'a rien à envier à madame du point de vue de leurs très particulières amitiés politiques :

Voici les dernières déclarations officielles du pouvoir libyen.

Ce 21 février au matin :

Le clan Kadhafi ne veut rien céder face à la révolte libyenne. Alors que le colonel Kadhafi n'a toujours pas fait de déclaration officielle, Saïf Al-Islam Kadhafi, un des fils du dirigeant au pouvoir depuis 1969, s'est exprimé devant la télévision libyenne.

Lors de son allocution, dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 février, Saïf Al-Islam Kadhafi a reconnu que le pays était au bord de la guerre civile en soulignant que plusieurs villes du pays, dont Benghazi et Al-Baïda, dans l'est du pays, étaient la proie de violents combats. "En ce moment, des chars se déplacent dans Benghazi, conduits par des civils", a affirmé le fils du dirigeant libyen.

"La Libye est à un carrefour, a poursuivi Saïf Al-Islam. Soit nous nous entendons aujourd'hui sur des réformes, soit nous ne pleurerons pas quatre-vingt-quatremorts mais des milliers, et il y aura des rivières de sang dans toute la Libye."

Sur l'organigramme 2011 de l'assemblée nationale, on trouve ceci :


LIBYE:
Groupe d'études à vocation internationale sur la Libye

PRÉSIDENT :M. Patrick Ollier - (UMP) - Hauts-de-Seine - 7

Maintenant qu'il est ministre, il a du passer la main pour la fonction mais a su garder la brossse à reluire : "Marianne" nous apprend comment Ollier est tombé en extase devant l'ex "diable noir du terrorisme international" :

 

« Kadhafi n'est plus le même qu'il y a vingt ans et a soif de respectabilité. Il lit d'ailleurs Montesquieu ». 


C'est certainement l'Esprit des lois martiales qui doit l'inspirer.

Toujours tiré de "Marianne.fr" :

P Ollier est le Monsieur Libye du gouvernement et même pour certains l’ambassadeur « officieux » du Guide en France.

Médiateur très actif, « facilitateur », derrière toutes les reprises de contacts avec la Libye depuis 2002 et les négociations de contrats  civils ou militaires, après la levée de l’embargo sur les ventes d’armes décidée le 11 octobre 2004 par l’Union Européenne."

Après cela, on a envie de dire rideau.

Mais dans tous les théatres, y compris et surtout ceux des répressions, le rideau est rouge...du sang des massacrés.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article